Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Parfois admirés, souvent décriés, les journalistes ont rarement les honneurs de la fiction télévisée. Mais Canal+ a bâti autour d'eux "Reporters", une nouvelle série qui suit la vie de deux rédactions, celle d'un quotidien et celle d'un journal d'une chaîne de télévision. Produit par Capa Drama, filiale de l'agence de presse audiovisuelle Capa, la série de huit épisodes, diffusée sur Canal+ à partir de ce soir à 20h50, dépeint avec justesse la vie des journalistes et des médias pour lesquels ils travaillent. "Reporters" mêle les histoires personnelles des protagonistes (il n'y a pas un héros principal), leur quotidien professionnel et donne à voir en filigrane les bouleversements que traverse le secteur des médias. TV2F est une chaîne hertzienne publique, dont la nouvelle directrice de l'information (Christine Boisson) a été nommée pour muscler l'audience des journaux. Elle a embauché un journaliste d'investigation tenace, mais à la déontologie douteuse, pour sortir des scoops (Jérôme Robart). 24 Heures dans le monde est un quotidien fondé dans les années 70 par un groupe d'amis. Aujourd'hui en difficulté, il est sur le point d'être racheté par un groupe industriel. Son directeur de la rédaction (Didier Bezace) tente de préserver l'indépendance de la rédaction. "Nous voulions entrer dans le milieu des journalistes et réaliser un film documenté", explique Fabrice de la Patellière, directeur de la fiction de la chaîne cryptée. Choisir Capa pour la production était un gage de sérieux et d'authenticité. De fait, la série évite d'empiler les clichés et évoque avec subtilité les ambiguïtés et les difficultés du métier. Elle montre par exemple les relations presque familières entre la journaliste politique (Anne Coesens) et ses sources proches du pouvoir, ou encore le désarroi d'une jeune stagiaire (Aïssatou Diop) confrontée à son premier fait divers sordide. Pendant trois mois, le scénariste Olivier Kohn et ses collègues ont rencontré des journalistes et tourné dans des salles de rédaction, afin d'être le plus justes possible, explique Claude Chelli, co-dirigeant de Capa Drama. La situation de 24 Heures dans le monde évoque celle de Libération et l'enlèvement d'une journaliste de TV2F dans une République d'ex-URSS fait penser à Florence Aubenas. Cette série est une "fiction qui se nourrit de réalité", selon Olivier Kohn, mais "nous avons créé une histoire nouvelle". Bien rythmée, dotée de personnages qui évoluent tout au long des épisodes, "Reporters" soutient la comparaison avec les nouvelles séries américaines. Elle a remporté le FIPA d'or du meilleur scénario pour les séries au Festival de Biarritz.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public