Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Geneviève de Fontenay accorde cette semaine une interview à l'hebomadaire Télé 7 Jours dans laquelle elle n'hésite pas à "flinguer la télévision"... La dame aux chapeaux la plus connue du PAF présentera, dès la rentrée, et une fois par mois, une chronique dans l'émission de Michel Drucker, "Vivement Dimanche". Il s'agira d'un "billet d'humeur sur l'actualité et les sujets qui m'interpellent. Ce qui m'a plus ou ce qui m'a mis en boule!" avoue-t-elle. En ce qui concerne les Miss, Geneviève de Fontenay avoue continuer jusqu'à sa mort "sauf si Endemol décide de me licencier avant 2016" déclare-t-elle. (2016 est la date de la fin de son contrat...). A la question: "TF1 n'a pas fait la grimace de vous savoir sur France 2?", elle répond "Mon nom est une marque déposée. Je suis libre comme l'air! Toutefois, s'ils veulent me proposer de (co)présenter l'élection Miss France, j'accepterai avec joie. Sur le plateau, on m'empêche toujours de parler. Pourtant, je n'ai besoin ni de fiches, ni d'oreillette pour m'adresser au public, moi!". Lorsque l'entretien dérive sur l'arrivée du nouveau Loft sur TF1 cet été, elle n'hésite pas à donner son point de vue :"Ah, c'est reparti? Je suis consternée! C'est in croyable la télé peut être un formidable outil pédagogique et culturel, mais elle a cette fâcheuse tendance à glisser de plus en plus vers le n'importe quoi, pourvu que ça fasse de l'audience! Et quelles sont les émissions qui en font le plus? Toujours les pires!"
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,99 €
71,90 €
99,90 €
59,00 €
113,00 €
79,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public