Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Tropique FM, à destination des auditeurs originaires d'outre-mer, remplace Média Tropical : en publiant les fréquences la liste des 147 fréquences pour la région parisienne,le CSA s'est borné à renouveler les autorisations pour les fréquences existantes, sauf pour une seule radio, Média Tropical, présidée par Daniel Valminos , qui a vu son autorisation non renouvelée. C'est le dossier "Tropique FM" qui s'est vu attribuer l'autorisation d'émettre en remplacement de Média Tropical sur 92,6 FM. Remarquons que "Tropique Fm" est l'ancien nom de la radio tropicale qui précédait "Média Tropical" depuis 1983, et qui regroupait différentes associations ( R.-DOM, R.-Cocotier, Neg-Marron, Diaspora-2000, R.-Mango, Fréquence-Tropicale) qui émettaient chacune une journée sur la fréquence 102,3.
Le nouveau dossier Tropique FM a été soutenu devant le CSA par une personnalité bien connue parmi les antillais , Claudy Siar, chanteur et animateur de radio, actuellement sur RFI. C'est un véritable bras de fer qui a opposé Daniel Valminos à Claudy Siar dans la conquête de cette autorisation pour l'exploitation de la radio antillaise de l'hexagone. Depuis quelques mois déjà, le bruit courait à Paris, dans le milieu afro-antillais, que la radio Média Tropical traversait des difficultés financières dont la gravité allait jusqu'à menacer son existence. La coupure d'antenne qu'elle a connue entre le mardi 6 et le vendredi 9 mars 207 est venue renforcer cette rumeur, que Daniel Valminos, le PDG de la radio, s'est efforcé de battre en brèche en direct dans les émissions "Faitout Caraïbe" et "Danmjann ka" du dimanche 11 mars. Deux jours plus tard, l'animateur et businessman guadeloupéen, Claudy Siar, déclarait dans une interview publiée sur le site Grioo.com sous le titre Claudy Siar veut racheter la fréquence de Média Tropical, qu'il se tenait sur les rangs pour reprendre la fréquence de la radio antillaise la plus importante de l'Hexagone.
Contacté par Afrik.com, Claudy Siar a tenu à préciser qu'il n'avait pas l'intention de racheter Média Tropical, dont il a été directeur des programmes entre 1995 et 1999, mais d'obtenir l'attribution de la fréquence sur laquelle elle émet pour créer sa propre radio. « J'ai créé une société et déposé un dossier très clair au CSA pour obtenir une fréquence qui appartient à l'Etat".
Claudy Siar, pour sa part, croyait fermement aux chances de son dossier : « Mon projet est celui que tout le monde attend. Je pense que les énergies réunies autour sont bénéfiques pour notre communauté et l'ensemble français. » Il place son ambition au-delà des basses querelles et justifie sa démarche par le fait qu'aujourd'hui il se sent prêt à mettre ses compétences, son carnet d'adresse et ses capitaux au service d'une radio qui élèverait sa communauté, ce que n'aurait plus les capacités de faire la direction actuelle. Désormais il a la fréquence...Reste à savoir comment va se passer la transition entre les deux...
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public