Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Alors que changer d'opérateur mobile tout en gardant son numéro était compliqué et long, la procédure est simplifiée et raccourcie à partir d'aujourd'hui, même si le client doit rester attentif à sa durée d'engagement et aux délais de résiliation. Avec le système actuel, le client doit informer son opérateur de son souhait de résilier son contrat et de garder son numéro: ce dernier lui remet un bon de portage à donner à l'opérateur qu'il souhaite rejoindre. La procédure prend généralement deux mois, période pendant laquelle le client "attend" chez son ancien opérateur. Depuis la mise en place de la portabilité en 2003, seuls 1,1 million de numéros ont été "portés" d'un opérateur à l'autre, sur plus de 50 millions de clients à la téléphonie mobile. La nouvelle procédure, a priori gratuite chez tous les opérateurs, "a deux conséquences majeures", note Jean-Noël Tronc, directeur général d'Orange France: "la réduction du délai maximal de deux mois à dix jours et la mise en place d'un guichet unique". A partir de lundi, le client n'aura plus qu'à souscrire une offre auprès d'un opérateur en lui demandant en même temps la conservation de son ancien numéro. C'est ce nouvel opérateur qui se chargera de résilier son précédent contrat, via un serveur central connecté aux systèmes d'information de tous les opérateurs et géré par la société informatique Steria. Ce système permettra notamment d'empêcher l'ancien opérateur de démarcher son client pour essayer de le retenir, puisqu'il ne sera mis au courant du départ de celui-ci que quand il sera trop tard. Reste l'épineuse question du délai de résiliation, actuellement d'un à deux mois selon les opérateurs. La plupart rechignent à passer à une résiliation en dix jours, alors que l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) est formelle: toute demande de portabilité vaudra résiliation, annulant de fait les délais en vigueur. "Il faut bien faire attention d'avoir épuisé sa période d'engagement", qui ne peut être réduite, insiste Julien Dourgnon, directeur des études à l'association de consommateurs UFC-Que Choisir. Pour connaître la date de fin de sa durée d'engagement, le client pourra appeler gratuitement un serveur vocal interactif, qui lui confirmera l'information par SMS, en lui envoyant aussi son relevé d'identité opérateur (RIO), indispensable à sa demande de portabilité. Les numéros du serveur vocal de chaque opérateur seront mis en ligne lundi sur le site de l'Arcep.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public