Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La chaîne associative Zalea TV, qui se présente comme "une télévision de libre expression et d'accès public, au service de l'engagement citoyen", candidate à un demi-canal (12 heures sur 24) sur la télévision numérique terrestre (TNT) en Ile-de-France, redoute de ne pas être retenue par le CSA. "Serait-il possible qu'à l'heure de l'ouverture, de la démocratie irréprochable et de la béatification républicaine du jeune résistant Guy Môquet, vous n'autorisiez aucune chaîne associative sur la TNT en Ile-de-France?", demande Zalea TV dans une lettre ouverte au CSA. Le CSA doit retenir prochainement quatre projets dans les 28 dossiers qui lui ont été soumis pour obtenir des canaux sur la TNT en Ile-de-France, un bassin de plus de 10 millions de téléspectateurs potentiels. Selon le journal Le Monde, le CSA a déjà présélectionné sept dossiers présentés par NRJ (LTF), Hersant-Lagardère-Caisse d'Epargne (Côté Seine), JLA (IDF1), BFM (BFM Paris TV), Trace TV (Trace Paris Ile-de-France), Demain (Demain TV Ile-de-France) et Equidia (Equidia Ile-de-France). "Serait-il possible que vous rejetiez pour la troisième fois la candidature de Zalea TV à la TNT, alors que cette télévision libre et non marchande diffusant 24 heures sur 24 (en ADSL, sur la Freebox et sur son site www.zalea.org) apporte la preuve depuis sept ans qu'une chaîne de télévision associative et alternative est éditorialement et économiquement viable", interroge encore Zalea TV.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public