Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le ministère britannique du Commerce et de l'Industrie a déféré à la Commission de la Concurrence le rachat en novembre de 17,9% de la chaîne de télévision ITV par le bouquet satellitaire BSkyB, qui risque ainsi d'avoir à revendre cette part. La Commission de la Concurrence "doit maintenant conduire une enquête détaillée", portant "à la fois sur la concurrence et sur la question d'intérêt public relative au pluralisme des personnes contrôlant des entreprises de médias" au Royaume-Uni, a indiqué le ministère dans un communiqué. La Commission a 24 semaines pour rendre son avis et préconiser, le cas échéant, des mesures pouvant aller jusqu'à la revente par BSkyB de sa participation au capital de ITV. Le ministre Alistair Darling a expliqué dans le communiqué que sa décision reflétait "la prise en compte de rapports reçus à la fois de l'Office of Fair Trading (OFT, organisme de concurrence de première instance, ndlr) et de l'Ofcom (le régulateur des télécommunications, ndlr) ainsi que d'autres opinions enregistrées sur cette question". "Sur la base des preuves en ma possession, une enquête complète de la Commission de la Concurrence est justifiée", a-t-il ajouté. Le 27 avril en effet, l'OFT et l'Ofcom avaient rendu des conclusions sévères sur le rachat inopiné par BSkyB d'une forte part d'ITV, qui avait paru à l'époque n'avoir d'autre but que de saper un rachat d'ITV par le câblo-opérateur Virgin Media, premier concurrent du bouquet satellite. L'OFT a considéré que ce rachat constituait une fusion de fait réduisant de manière importante la concurrence entre les médias au Royaume-Uni, tandis que l'Ofcom a jugé qu'il soulevait des questions d'intérêt public quant au pluralisme de l'information au Royaume-Uni. BSkyB, connu dans le monde entier à travers sa chaîne d'information en continu Sky News, est détenu à 39% par News Corp, le holding de Rupert Murdoch, et est dirigé par le fils cadet de celui-ci, James. Outre le bouquet satellite, qui compte plus de huit millions d'abonnés, News Corp a la main sur quatre grands journaux au Royaume-Uni, lus par un lecteur de la presse quotidienne sur trois, dont le Times et le Sun. La chaîne ITV1 est pour sa part accessible dans tous les foyers britanniques équipés d'un téléviseur.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public