Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le directeur de l'information de France 3, Paul Nahon, a affirmé jeudi sur Europe 1 que l'arrêt de l'émission politique France Europe Express présentée par Christine Ockrent n'était lié en "aucune façon" à la nomination de son compagnon Bernard Kouchner au gouvernement. Paul Nahon a confirmé que la journaliste allait proposer à la rentrée une nouvelle émission "éminemment politique au sens large du terme et au sens strict", sans donner plus de précisions. "La direction de l'information ne veut pas que Christine Ockrent jette l'éponge, elle continue France Europe Express jusqu'à la fin juin et à partir de septembre elle fera une autre émission politique sur laquelle nous réfléchissons depuis septembre dernier", a-t-il expliqué. Selon M. Nahon, l'émission hebdomadaire devait changer "au bout de dix ans" et la nomination de M. Kouchner au poste de ministre des Affaires étrangères n'est liée en "aucune façon" à ce changement. Mardi, France 2 a annoncé que Béatrice Schönberg, épouse du ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi Jean-Louis Borloo, renonçait à présenter le journal télévisé de France 2 et qu'elle animerait à la rentrée prochaine un magazine de société. Le lendemain, France 3 a indiqué que Mme Ockrent allait arrêter France Europe Express à la fin juin. "Je ne suis garant que d'une seule chose, le résultat à l'antenne" et "je n'ai strictement rien à reprocher" à Mme Ockrent, a commenté le responsable de la chaîne, saluant son "talent" et son "professionnalisme". "Quand France Europe Express était à l'antenne et que M. Kouchner était ministre de la Santé, je me souviens d'une émission retentissante sur les comptes de la Sécurité sociale en déficit", a-t-il argumenté. Lorsque le journaliste lui a demandé s'il pouvait y avoir un malaise dans l'émission, M. Nahon a répondu: "On verra le moment venu. Mais pour l'instant ça ne me pose aucun problème". Il a fait savoir qu'il avait regretté "personnellement" la décision de la journaliste Marie Drucker de suspendre la présentation du journal télévisé "Soir 3" pendant la campagne électorale, en raison de sa relation avec le ministre de l'Intérieur d'alors, François Baroin.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public