Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le diffuseur de l'émission britannique de télé-réalité Big Brother, à l'origine d'une polémique internationale survenue en janvier lorsque plusieurs participantes avaient été accusées de racisme, a commis de "graves erreurs de jugement éditorial", selon l'autorité des médias. L'Ofcom, autorité indépendante régulatrice des médias britanniques, a annoncé que le diffuseur Channel 4 allait devoir présenter des excuses à trois reprises à l'antenne, après avoir constaté au cours de son enquête des comportements racistes notamment dans des séquences non diffusées. La chaîne devra s'excuser lors de la huitième saison de Big Brother qui doit démarrer la semaine prochaine dans sa version classique, c'est-à-dire sans célébrités. "L'Ofcom prend les accusations de racisme et de maltraitance à la télévision extrêmement sérieusement," a déclaré l'autorité dans un communiqué, précisant que Channel 4 avait enfreint le code britannique de diffusion. L'Ofcom avait reçu près de 40.000 plaintes de téléspectateurs après la diffusion des commentaires teintés de racisme de plusieurs des participants à l'encontre de l'actrice indienne Shilpa Shetty, 31 ans, finalement victorieuse de l'émission. Au plus fort du scandale, le Premier ministre Tony Blair avait été interpellé à la Chambre des Communes sur cette affaire, qui avait également perturbé une visite du ministre des Finances Gordon Brown en Inde. Le directeur exécutif de la chaîne, Andy Duncan, a reconnu jeudi qu'il y avait eu des "erreurs de procédure et des erreurs humaines. "Mais je ne pense pas qu'une erreur humaine soit une infraction disciplinaire", a-t-il dit, soulignant qu'aucune amende n'avait été fixée.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public