Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Un préavis de grève pour le 5 juin a été voté par les salariés d'Europe 1 réunis en assemblée générale dans les locaux de la station réclamant notamment le maintien des effectifs, a-t-on appris de source syndicale. Plus d'une centaine de salariés, réunis en assemblée générale, ont voté à l'unanimité moins cinq abstentions "le principe d'une grève pour le mardi 5 juin", a indiqué à l'AFP Olivier Samain, délégué du Syndicat national des journalistes (SNJ). Ils ont également adopté à l'unanimité moins six abstentions une plate-forme revendicative portant sur le projet de rapprochement entre le pôle presse écrite du groupe Lagardère (Hachette Filipacchi Médias, HFM) et le pôle audiovisuel (Lagardère Active), demandant "la garantie du maintien des effectifs actuels et le paiement des heures supplémentaires". L'assemblée générale a été convoquée à l'issue d'une réunion extraordinaire du Comité d'entreprise (CE) de l'unité économique et sociale d'Europe 1, visant à informer les représentants des personnels en vue de consultations ultérieures en CE sur le plan de restructuration. La première est prévue le 1er juin, a précisé à l'AFP la secrétaire du CE, Valérie Geulin. "On laisse donc à la direction une semaine pour revoir sa copie et, en fonction de sa réponse, on réunira une nouvelle assemblée générale le 4 juin pour décider ou non de concrétiser la grève", a précisé le délégué du SNJ. "Nous mettons en oeuvre le plan de départs volontaires annoncé en janvier dernier", a-t-on indiqué à la direction du groupe Lagardère Active.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public