Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les chaînes de télévision allemande qui retransmettent le Tour de France, enregistrent un recul de leur audience depuis plusieurs jours, avant même l'annonce du contrôle positif du Kazakh Alexandre Vinokourov. La 16e étape mercredi --la première après l'affaire Vinokourov et le départ de l'équipe Astana, dont l'Allemand Andreas Klöden, l'un des favoris pour la victoire finale-- a été suivie sur Eurosport Allemagne par une moyenne de 718.000 téléspectateurs pour un part de marché de 7,6%. Lundi, la 15e étape avait attiré une moyenne de 815.000 personnes pour une part de marché de 8,5%, loin des audiences recueillies pour les 10e et 11e étapes qui ont dépassé les 900.000 téléspectateurs pour une part de marché supérieur à 9% avec des pointes à 1,6 million. De son côté, Sat.1, la seconde chaîne allemande qui diffuse le Tour de France, ne voit toujours pas son audience décoller: elle s'est établie à 630.000 (6%) mercredi, et à 590.000 (5,9%) lundi. La chaîne hertzienne privée a récupéré les droits de retransmission de l'épreuve après la décision des chaînes publiques ARD et ZDF de boycotter le Tour de France suite au contrôle antidopage positif de l'Allemand Patrik Sinkewitz. Le Tour de France se révèle par ailleurs une mauvaises affaire pour Sat.1 en terme de recettes publicitaires: "C'est un désastre économique", a indiqué Jürgen Kievit, responsable d'Omnicom Media, cité dans le magazine spécialisé Werben und verkaufen. Selon ce magazine, certains annonceurs refuseraient expressément que leurs marques apparaissent durant, avant et après les retransmissions des étapes du Tour de France.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public