Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le géant mondial des médias Vivendi Universal a enregistré un bond de 90% de son résultat brut d'exploitation (EBITDA) pour les activités médias et communication à 1,5 milliard d'euros au 3ème trimestre 2001, annonce le groupe dans un communiqué, citant des chiffres non audités. Dans le même temps, le chiffre d'affaires a grimpé de 24% à 7,3 milliards d'euros, précise le communiqué. La croissance organique du chiffre d'affaires, qui exclut l'impact des acquisitions et des cessions de l'année 2001, a été de 8% au 3ème trimestre et de 10% sur les neuf premiers mois de l'année, conformément aux objectifs de croissance du groupe. Sur une base pro forma, la croissance du chiffre d'affaires au 3ème trimestre a été de 8% et celle du résultat brut d'exploitation de 30%. Les chiffres pro forma supposent que les changements de périmètres aient déjà eu lieu il y a un an (effets de la fusion entre Vivendi, Seagram et Canal+, les acquisitions de Maroc Telecom, Houghton Mifflin et MP3.com et la déconsolidation de France Loisirs). Le groupe réaffirme sa confiance dans sa capacité à réaliser sur l'exercice 2001 une croissance de 10% de son chiffre d'affaires et une croissance organique de son EBITDA (bénéfice avant impôts, intérêts, amortissements et dépréciations) de 35%, qui permettrait à ce dernier de s'établir légèrement au-dessus de 5 milliards d'euros. Les résultats trimestriels "sont manifestement solides malgré un environnement difficile. Ils reflètent à la fois notre plus grand potentiel de croissance et notre plus grande résistance à un environnement récessionniste en comparaison avec beaucoup de nos concurrents", a déclaré Jean-Marie Messier, PDG de Vivendi Universal, cité par le communiqué. Pour ce qui est des activités de télévision numérique, téléphonie mobile et internet, "elle sont encore bien en-dessous de leur taux maximal de pénétration et offrent un énorme potentiel pour une croissance à deux chiffres de notre base d'abonnés dans les années à venir", prévoit M. Messier. Par branches, l'EBITDA de l'activité musique (UMG, Universal Music Groupe) a progressé de 6% à 250 M EUR au 3ème trimestre 2001 contre 235 M EUR pro forma au 3ème trimestre 2000, pour un chiffre d'affaires de 1,459 milliard d'euros (1,519 md EUR un an plus tôt pro forma), soit une baisse de 3,94%. Pour la branche édition (Vivendi Universal Publishing), l'EBITDA a progressé de 15% à 402 M EUR contre 350 M EUR un an plus tôt pro forma, et le chiffre d'affaires s'est établi à 1,401 md EUR, soit une hausse de 8% par rapport au c.a. pro forma de 1,294 md EUR au 3ème trimestre 2000. Pour l'activité cinéma et télévision (Universal Studio et le groupe Canal+), l'EBITDA est en hausse de 73% à 328 M EUR (contre 190 M EUR pro forma au troisième trimestre 2000) et le c.a. de 10% à 2,324 mds EUR contre 2,121 mds EUR pro forma au 3ème trimestre 2000. Pour l'activité télécoms (Cégétel), le c.a a grimpé de 17% à 2,073 mds EUR contre 1,775 md EUR pro forma, et l'EBITDA a cru de 31% à 640 M EUR contre 488 M EUR un an plus tôt. En excluant Maroc Télécom, consolidé pour la première fois au deuxième trimestre, le c.a. a progressé de 18% et l'EBITDA de 38%. Quand à l'activité internet, elle a enregistré une perte de 67 M EUR au 3ème trimestre contre une perte de 58 M EUR au 3ème trimestre 2000, pour un c.a. de 34 M EUR contre 33 M EUR un an plus tôt. A 12H52, le titre Vivendi Universal reculait de 1,66% à la Bourse de Paris à 49,17 euros, tandis que le CAC 40 perdait 2,42%. Vivendi Universal était le titre le plus travaillé du Service à règlement différé (SRD), avec des échanges portant sur 151,5 millions d'euros.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public