Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le film "Titanic", diffusé en deux parties par TF1, est arrivé en tête des audiences des soirées de lundi et mardi mais sans battre pour autant des records, selon des chiffres Médiamétrie cités par les chaînes. Lundi 19 novembre, "Titanic" avec Leonardo di Caprio et Kate Winslet a rassemblé 7.717.560 télespectateurs (32,3% de parts d'audience), devant France 3 qui programmait "Louis la brocante" et qui a rassemblé 6.131.760 télespectateurs (23,9% de parts d'audience). France 2 a rassemblé 4.704.540 télespectateurs (19,8% de PDA) pour le premier numéro du magazine "David contre Goliath" présenté par David Douillet et Daniela Lumbroso, et M6 avec "L'évadé d'Alcatraz" (3.224.460 télespectateurs et 12,9% de PDA). Mardi 20 novembre, TF1 a réuni quelque 8.246.160 télespectateurs (34,2% de PDA), devant le film "Sphère" avec Dustin Hoffman et Sharon Stone diffusé sur France 2 (5.708.880 télespectateurs et 26,1 % de PDA). France 3 qui programmait le magazine "Vie privée, vie publique" de Mireille Dumas a réuni 4.651.680 télespectateurs (20,3% de PDA) et M6 avec le nouveau magazine "Qui décide?" 1.691.520 télespectateurs et 7% de PDA. Le CSA avait autorisé le 13 novembre la diffusion en deux parties par TF1 de "Titanic", au grand mécontentement de l'ARP, puis de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) et de la Société des réalisateurs de films (SRF). L'Union des producteurs de films (UPF) avait en revanche approuvé "sans réserve" la diffusion du film sur deux soirées. Saisi par l'ARP, le Conseil d'Etat avait à son tour autorisé la diffusion du film de James Cameron en deux parties. L'article 73 de la loi du 30 septembre 1986 sur la liberté de communication prévoit que "la diffusion d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle par un service de communication audiovisuelle ne peut faire l'objet de plus d'une interruption publicitaire sauf dérogation accordée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel". TF1 a soutenu qu'une "coupure de 24 heures par des programmes divers ne saurait être regardée comme constituant une coupure publicitaire".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
16,00 €
39,90 €
91,90 €
83,59 €
25,59 €
106,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public