Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), mis en cause jeudi par le ministre de la recherche sur la rareté des émissions scientifiques à la télévision, rappelle que "l'élaboration du cahier des charges des radios et télévisions publiques relève exclusivement du gouvernement". Dans un communiqué publié jeudi soir à la suite des "propos tenus par M. Roger-Gérard Schwartzenberg", le CSA estime que "la solution du problème posé par M. Schwartzenberg est entre les mains du gouvernement auquel il appartient. A lui de faire diligence". Le conseil supérieur de l'audiovisuel ajoute que "le souci légitime de développer l'information scientifique à la radio et à la télévision peut se traduire très concrètement dans les contrats d'objectifs et de moyens que le gouvernement est sur le point de conclure avec Radio France et France Télévision." Le ministre avait estimé, lors d'un colloque consacré à la place de la science à la télévision, que le CSA pourrait faire beaucoup plus pour que la science ne soit pas la grande absente de la télévision et ne pas se contenter d'être une "machine inerte".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public