Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

50% des Français se disent opposés à la suppression de la publicité sur les chaînes publiques et 45% y sont favorables, tandis que 70% n'accepteraient pas davantage de publicité sur les chaînes privées, selon un sondage Ipsos pour Télé 7 Jours à paraître lundi. Selon un précédent sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France, paru le 12 janvier, 47% des Français estimaient que la mesure annoncée par le président de la République était "une bonne chose", quand 43% pensaient le contraire. 50% des personnes interrogées par Ipsos se disent opposées à la suppression de la publicité à France Télévisions, 45% y sont favorables et 5% ne se prononcent pas. Une majorité, 70%, n'accepteraient pas davantage d'écrans publicitaires sur les chaînes privées comme TF1 et M6 pour assurer le financement de la mesure, quand 28% y seraient favorables et 2% ne se prononcent pas. Interrogés sur le montant annuel qu'ils seraient prêts à débourser pour participer au financement des chaînes publiques, 30% des sondés répondent zéro euros, 16% répondent 50 euros ou plus. 14% seraient prêts à payer entre 5 et 10 euros, 14% entre 11 et 49 euros et 10% 1 à 4 euros. 51% des personnes interrogées estiment enfin que la qualité des programmes "ne changera pas" avec la fin de la publicité. Seules 14% pensent que le contenu va s'améliorer, et 32% se dégrader. Sondage téléphonique effectué les 18 et 19 janvier auprès d'un échantillon de 1.000 personnes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
409,90 €
402,40 €
506,99 €
410,39 €
12,43 €
15,89 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public