Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

50% des Français se disent opposés à la suppression de la publicité sur les chaînes publiques et 45% y sont favorables, tandis que 70% n'accepteraient pas davantage de publicité sur les chaînes privées, selon un sondage Ipsos pour Télé 7 Jours à paraître lundi. Selon un précédent sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France, paru le 12 janvier, 47% des Français estimaient que la mesure annoncée par le président de la République était "une bonne chose", quand 43% pensaient le contraire. 50% des personnes interrogées par Ipsos se disent opposées à la suppression de la publicité à France Télévisions, 45% y sont favorables et 5% ne se prononcent pas. Une majorité, 70%, n'accepteraient pas davantage d'écrans publicitaires sur les chaînes privées comme TF1 et M6 pour assurer le financement de la mesure, quand 28% y seraient favorables et 2% ne se prononcent pas. Interrogés sur le montant annuel qu'ils seraient prêts à débourser pour participer au financement des chaînes publiques, 30% des sondés répondent zéro euros, 16% répondent 50 euros ou plus. 14% seraient prêts à payer entre 5 et 10 euros, 14% entre 11 et 49 euros et 10% 1 à 4 euros. 51% des personnes interrogées estiment enfin que la qualité des programmes "ne changera pas" avec la fin de la publicité. Seules 14% pensent que le contenu va s'améliorer, et 32% se dégrader. Sondage téléphonique effectué les 18 et 19 janvier auprès d'un échantillon de 1.000 personnes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public