Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Boeing se retrouve seul dans son projet d'internet en vol, les trois grandes compagnies aériennes américaines qui devaient participer financièrement à la joint-venture s'étant retirées. American, United et Delta Airines, les trois leaders américains du transport aérien, "ont suspendu leurs discussions", a indiqué un porte-parle de la joint-venture, Fernando Vivanco, joint à Seattle (ouest) où se trouve une partie des activités de Boeing. "Elles seront probablement clientes mais pas actionnaires de la joint-venture", a-t-il ajouté. Boeing, désormais seul actionnaire, va poursuivre toutefois le projet. "Nous ne nous retirons pas du tout du business (..) nous continuons d'avancer, progressons au niveau de la technologie, des licences", a souligné Fernando Vivanco. Une douzaine de compagnies, y compris American, United et Delta, continuent également de travailler avec Boeing pour définir le produit et font figure de clients potentiels, a-t-il ajouté. Les premiers tests doivent être effectués sur des avions de la compagnie allemande Lufthansa à la fin 2002 ou au début 2003, a-t-il également précisé. La joint-venture, baptisée Connexion, vise à développer des services internet à bord des avions et à diversifier les activités de Boeing dans un marché estimé à 50 milliards de dollars sur les dix prochaines années. Elle est en concurrence avec un projet similaire de l'européen Airbus qui travaille en partenariat avec une petite société de Seattle, Tenzing. Grâce à un système satellitaire, les passagers doivent pouvoir accéder à leur courrier électronique, regarder des films et jouer sur internet. Le système peut aussi être utilisé pour la sécurité aérienne en transmettant de la vidéo et du son sur ce qui se passe à bord des avions. L'industrie du transport aérien est en pleine crise depuis le début du ralentissement économique aémricain à la fin 2000, qui pèse sur le tourisme d'affaires, et les attentats du 11 septembre. Les compagnies, qui perdent chaque jour des millions de dollars, doivent se recentrer dans l'immédiat sur leurs métiers de base et sur le retour aux bénéfices, a indiqué le porte-parole de Connexion, pour expliquer ce désengagement financier. American, United et Delta devaient à l'origine commencer d'ici la mi-2002 à équiper 1.500 de leurs appareils avec le système à haut débit Connexion. Les passagers devaient payer environ 20 dollars pour une heure de service.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
96,86 €
30,00 €
69,50 €
64,00 €
84,50 €
71,50 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public