Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'ATV Jules Verne, ravitailleur européen de l'espace, a réussi son avant-dernier test avant son amarrage jeudi à l'ISS, s'approchant à 3,5 km de la Station spatiale avant de s'en éloigner à nouveau, a annoncé l'Agence spatiale européenne (Esa). "La commande d'évitement a été envoyée à l'ATV à 18H30 (17H30 GMT) et on a pu voir Jules Verne s'éloigner comme prévu de l'ISS", a annoncé samedi l'Esa dans un communiqué. Le but du test de samedi après-midi était double : s'assurer que les GPS embarqués sur les deux vaisseaux fournissaient des positions similaires, pour éviter une erreur de positionnement pour le futur amarrage, et vérifier que l'ATV répondait bien aux ordres d'évitement de l'ISS en cas de besoin. Dans un premier temps, alors que l'ATV se trouvait derrière l'ISS à 39 km de distance, et 5 km en dessous, le centre de contrôle de l'ATV, installé au Centre national d'études spatiales (Cnes) à Toulouse a commandé l'allumage de moteurs de l'ATV. Celui-ci s'est alors approché à 3,5 km de la Station, d'où les astronautes pouvaient le voir à travers un hublot. Les contrôleurs au sol ont ensuite activé la manoeuvre d'évitement : elle consiste à faire dévier l'ATV de sa route vers sa cible, le module russe Zvezda de l'ISS, au cas où son approche présenterait un danger pour la Station (vitesse trop importante, mauvais alignement...). L'ATV devait ensuite revenir à son point de départ, à 39 km derrière l'ISS. De nouveaux tests auront lieu lundi, avec une approche à 12 m de l'ISS et une nouvelle manoeuvre d'évitement.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public