Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le géant allemand des médias Bertelsmann, qui s'apprête à reprendre au britannique Pearson ses 22% dans le leader européen de l'audiovisuel RTL, pourrait devoir augmenter son offre pour obtenir les 11% des titres restant dans le public, rapporte le Financial Times. Trois membres indépendants du conseil d'administration de RTL pourraient en effet refuser de recommander aux petits actionnaires d'accepter l'offre du groupe allemand, s'élevant, comme pour les parts détenues par Pearson, à 44 euros par action, avance le FT qui cite des sources proches de RTL. Il s'agit de deux des dirigeants du groupe, Juan Abello et Martin Taylor, ainsi que d'Onno Ruding, vice-président de la Citibank, note le quotidien. RTL Group doit réunir son Conseil d'administration, probablement courant janvier, pour discuter de l'offre de Bertelsmann sur les titres du groupe audiovisuel qu'il ne détient pas encore, rappelle le journal. Or, si Bertelsmann augmentait le montant de cette offre pour gagner les faveurs des petits porteurs, il serait tenu de payer au même prix les parts détenues par Pearson, selon les termes du contrat signé lundi, souligne le FT. Si le groupe allemand parvient à récupérer la quasi-totalité des titres cotés sur le marché, un retrait de RTL de la bourse est "envisageable", avait déclaré lundi le porte-parole de Bertelsmann à l'AFP, Oliver Herrgesell. "Mais nous pourrions aussi tout à fait nous satisfaire de ne voir qu'une partie du capital resté coté", avait-t-il ajouté.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
89,33 €
23,87 €
69,72 €
79,45 €
35,64 €
69,90 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public