Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

TF1 va déployer un "très gros dispositif" pour prévenir toute nouvelle panne lors de la diffusion ce soir de la finale de l'Euro-2008 Allemagne-Espagne, a indiqué le producteur du football sur la chaîne, Eric Hannezo, après les interruptions de retransmission lors de la demi-finale Allemagne-Turquie. "Notre priorité, c'est de sécuriser la finale. Nous avons déployé un très gros dispositif, digne d'une finale de Championnat d'Europe avec la France", a indiqué à l'AFP le directeur général adjoint de TAP, une filiale de production de TF1, Eric Hannezo. "Puisqu'on a vu que la sécurité n'était pas garantie, on a pris des dispositions spéciales. On déploie des moyens indépendants de l'IBC (le centre opérationnel de diffusion télévisée), de l'UEFA, on a nos propres faisceaux", a-t-il précisé. "Il y aura des caméras supplémentaires, un réalisateur de plus, un studio au stade supplémentaire", selon Eric Hannezo. "On a fait un investissement conséquent parce qu'il n'est pas question que de nouveau nous soyons déçus, que le téléspectateur soit pris en otage, qu'on revive le cauchemar de mercredi soir", a précisé M. Hannezo, sans donner le montant de ce dispositif. La retransmission de la demi-finale de l'Euro-2008, Allemagne-Turquie, mercredi soir à Bâle, a été interrompue dans le monde entier par trois coupures. "Au total, il y a eu 21 minutes d'interruption", assure Eric Hannezo. "Nous n'avions jamais connu des interruptions d'une telle ampleur", a-t-il ajouté, mettant en cause "une défaillance de l'UEFA". Pour la première fois, l'UEFA était productrice des images de l'Euro, fournies aux diffuseurs via la société HBS (Host broadcast services). "Nous attendons de plus amples explications de la part de l'UEFA", assure Eric Hannezo. "On est en train d'apprécier la baisse d'audience sur l'ensemble du match. On l'estime entre 500.000 et un million, peut-être plus même", ajoute-t-il.
D'autre part Renaud Revel sur son blog prétend que "L'UEFA a bon dos et TF1, où il y a eu du tangage, en interne, au lendemain de ce couac, ne dit pas toute la vérité. En effet, après enquête, il s'avère que les chaînes allemandes, anglaises, (dont la BBC), Suisses et Turques, notamment, ont pu diffuser l'intégralité de cette rencontre, sans problème. Ces diffuseurs s'étaient tout simplement prémunis en réservant, auprès de l'Union Européenne de Radiodiffusion, (UER), et d'opérateurs satellite, des faisceaux de secours, qui ont pris immédiatement le relais quand les pannes sont intervenues. Ce que fait systématiquement une chaîne comme Canal+, notamment, à chacun de ses grands directs ou lors de ses soirées de Ligue 1."
Désolé de voir que ce journaliste,en général bien informé, ne dit pas la vérité : en effet la BBC a bien été coupée comme le prouve cette vidéo :
.
Seule la television Suisse, où se déroulait la rencontre n'a subit aucune coupure, car les images qu'elle diffusait provenaient directement de Bâle, sans passer par le centre de diffusion international de Vienne. C'est à Vienne que le probléme a eu lieu, et ce n'est pas un probléme de faisceau, car toutes les images étaient bloquées à Vienne et ce n'est pas le transport entre Vienne et Paris ou ailleurs qui était en panne...Ce transport n'était plus alimenté, tout simplement...
Pour échapper à la panne de Vienne , il fallait être alimenté directement au départ de Bâle, ce que n'avait pas prévu l'UEFA, étant donné, que tous les diffuseurs devaient se raccorder sur les faisceaux internationaux partant de Vienne.
Les rares chaînes qui ont pu récuper le signal rapidement,sont celles qui ont pu se brancher immédiatement sur la télévision suisse qui continuait la diffusion, comme la ZDF, laquelle a des accords étroits de coopération avec la SSR et l'ORF.
Comme l'explique Eric Hannezo, le producteur des programmes football sur TF1 "le système était défaillant, et le faisceau de secours ne s'est pas enclenché. Nous avons dû attendre que tout le système soit relancé» pour retrouver les images, ce qui explique la «longueur cauchemardesque» des coupures...CQFD.


Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public