Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La privatisation de la la Société française de production (SFP) "ne passera pas comme une lettre à la poste", selon le porte-parole du Commissaire européen chargé de la concurrence Mario Monti. Le gouvernement français a annoncé en octobre sa décision de céder la SFP pour 4,57 millions d'euros au groupe Euromédia Télévision, associé à Bolloré Investissement. "La SFP a déjà reçu des aides importantes dans le passé et ce il y a moins de dix ans. C'est un dossier qui ne manquera pas de poser certains problèmes", ajoute le porte-parole de M. Monti. Pour donner son avis, la Commission européenne attend encore des renseignements complémentaires de la part de l'Etat français, sollicités le 13 décembre, a indiqué le porte-parole à la Correspondance de la presse, sans préciser la nature de ces renseignements. Une fois cette notification faite, la Commission dispose de deux mois pour donner son avis : avaliser l'opération, ou ouvrir une enquête pour décider si la somme débloquée par l'Etat en accompagnement du plan social est une aide d'Etat, et si elle est compatible ou non avec le marché commun. L'Etat français prévoit en effet de mettre la main à la poche pour financer un nouveau plan social via une nouvelle recapitalisation. La facture s'élève à plus de dix fois le montant de la vente, soit 48,45 M EUR, sans compter le financement des mesures de "cessation anticipée d'activité" qui pourraient atteindre un montant équivalent. En 1998, Bruxelles avait déjà avalisé des aides publiques à la SFP s'élevant au total à quelque 2,5 milliards de F (381,12 M EUR), en posant notamment comme condition qu'aucune nouvelle aide financière ne soit accordée à l'entreprise.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
264,89 €
359,00 €
365,24 €
69,99 €
214,78 €
399,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public