Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La télévision publique tchèque CT a annoncé qu'elle diffuserait dans la nuit du 20 au 21 août une émission spéciale de dix heures à l'occasion du 40e anniversaire de l'invasion soviétique de la Tchécoslovaquie en 1968. La télévision présentera une reconstitution complète de l'écrasement par les troupes de l'Union soviétique et de quatre autres pays du Pacte de Varsovie du mouvement réformateur du "Printemps de Prague" dirigé par le chef du parti communiste d'alors, Alexander Dubcek, a déclaré la directrice des programmes de CT, Katerina Fricova, au cours d'une conférence de presse. Cette émission spéciale commencera sur la première chaîne de CT à 20 heures et s'achèvera à 6 heures du matin (18h00 - 04h00 GMT), a-t-elle précisé. "Nous avons pu utiliser des films d'amateurs saisis alors par la police secrète communiste et cachés longtemps dans les archives, qui nous ont été offerts par l'Institut des études des régimes totalitaires", a dit Alena Müllerova, auteur du projet. Une quarantaine de personnalités dont l'ex-président tchèque Vaclav Havel et Peter Dubcek, l'un des trois fils d'Alexander Dubcek, prendront part à cette émission, a-t-elle indiqué. Par ailleurs, le président tchèque Vaclav Klaus a annoncé cette semaine qu'il s'entretiendrait à l'occasion du 40e anniversaire de l'invasion avec un groupe d'anciens officiers de l'armée tchécoslovaque, qui avaient opposé en août 1968 une résistance aux Soviétiques, contrairement aux ordres du président communiste d'alors, Ludvik Svoboda.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public