Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Radio Okapi, actuellement mise en place par l'ONU et une ONG suisse la Fondation Hirondelle, émettra sur l'ensemble du territoire congolais à partir des premiers jours de février, avec pour mission de consolider la paix en République démocratique du Congo (RDC), ont annoncé ses concepteurs à Genève. Sur ondes courtes et FM, mais aussi par satellite et sur internet, la radio diffusera principalement en français, lingala, swahili et tshiluba, mais aussi dans d'autres langues locales et en anglais, des bulletins d'informations, des magazines et de la musique. "Il s'agit du projet de radio le plus sophistiqué que nous ayons jamais monté dans le cadre d'une mission de maintien de la paix. C'est un projet qui va apporter à tous les Congolais, civils et combattants, une information crédible, honnête et fiable", a déclaré au cours d'une conférence de presse David Wimhurst, membre du département de l'ONU des opérations de maintien de la paix. La radio, dans les premiers temps, diffusera, outre de la musique congolaise, deux heures d'informations locales, régionales et nationales par jour, priorité étant donnée à l'action des Nations unies, à l'aide humanitaire et au dialogue intercongolais. La place de l'information, "colonne vertébrale" de la radio, sera progressivement accrue, de même que celle des programmes, notamment en collaboration avec les autres médias de RDC, a souligné Jean-Marie Etter, président de la Fondation Hirondelle. Une petite centaine de journalistes et d'animateurs, en majorité congolais, vont y participer. "Nous envisageons une action sur trois ans avec l'idée que les citoyens congolais pourront faire de Radio Okapi entièrement leur radio", a-t-il ajouté. Pour atteindre quelque 45 millions d'auditeurs dans un pays de 2,345 millions km2, la future radio sera dotée d'un studio de coordination nationale à Kinshasa et de six stations régionales: trois dans la zone contrôlée par le gouvernement de Joseph Kabila: Kinshasa, Kananga (sud), et Mbandaka (ouest), et trois dans celle contrôlée par le Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD-Goma): Kisangani (nord-est), Goma (est) et Kalemié (sud-est).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public