Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil belge de la concurrence a autorisé l'opérateur historique de télécommunication belge, Belgacom, à racheter le spécialiste néerlandais de l'Internet à bas pris Scarlet, moyennant de "nombreuses conditions", dont la vente du réseau de fibre optique de Scarlet. "Après un examen approfondi, le Conseil est arrivé à la conclusion que la reprise de Scarlet par Belgacom pose de graves problèmes de concurrence, particulièrement en ce qui concerne les services d'accès à la large bande (Internet) et les services de téléphonie fixe", indique du gendarme belge de la concurrence . "Belgacom et Scarlet pensent pouvoir conclure la transaction pour fin novembre", indique samedi Belgacom sur son site Internet. L'instance belge souligne que la reprise ne pouvait être approuvée que sous plusieurs conditions, dont la "plus importante" est que "Belgacom doit vendre le réseau de fibres optiques de Scarlet". "C'est en utilisant ce réseau que un ou plusieurs acheteurs, qu'ils soient déjà sur le marché ou qu'ils soient de nouveaux entrants, seront en mesure d'intensifier la concurrence contre Belgacom et les opérateurs de câble", explique le Conseil de la concurrence. L'accès l'Internet et la téléphonie en Belgique sont parmi les plus chers d'Europe, selon plusieurs études. Autre condition à respecter par Belgacom : les clients de Scarlet devront avoir la "liberté de choisir un autre opérateur télécoms, sans payer d'indemnité pour rupture anticipée de leur contrat" et être informés de cette possibilités. Belgacom devra en outre "maintenir le concept Scarlet ainsi que l'offre de Scarlet pour les utilisateurs finaux sur le marché pendant trois ans aux mêmes conditions, ou à des conditions plus favorables, en ce qui concerne le prix et les caractéristiques". D'autres conditions doivent garantir le maintien ou la prolongation des contrats passés par Scarlet avec des utilisateurs finaux ou avec d'autres opérateurs télécoms, selon le communiqué. Enfin, Belgacom devra appliquer aux clients résidentiels les mêmes tarifs de base dans toute la Belgique, y compris pour l'accès à la large bande et au réseau de téléphonie fixe PSTN, pour une période "dont la durée n'est pas rendue publique", afin que ses clients finaux puissent "profiter des réductions de prix que Belgacom appliquerait en réagissant à des offres agressives d'opérateurs régionaux". Belgacom avait annoncé le 15 février son intention de se lancer sur lancer sur le créneau de l'accès à internet à bas prix en rachetant Scarlet, qui dispose de son propre réseau haut débit et propose notamment des services d'accès à internet à bas coût offerts à 180.000 clients. La société Scarlet, fondée en 1992 aux Pays-Bas, s'était depuis développée aussi en Belgique, où elle a racheté les activités de l'italien Tiscali en 2004, ainsi qu'aux Antilles néerlandaises. Elle avait dégagé en 2007 un bénéfice d'exploitation d'au moins 18,5 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 125 millions, selon ses propres estimations.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
73,00 €
35,43 €
35,99 €
91,90 €
7,48 €
43,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public