Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Lagardère et la Socpresse sont en discussions pour rapprocher leurs suppléments TV, TV Hebdo et TV Magazine, mais aucun accord n'a encore été signé, ont indiqué les deux groupes à l'AFP, confirmant partiellement des informations de presse. "Lagardère confirme que des discussions sont en cours avec la Socpresse. En revanche, aucun protocole définitif n'a été signé à ce jour", a déclaré un porte-parole de Lagardère Active, éditeur de TV Hebdo. "C'est une histoire qui dure depuis longtemps. On discute mais rien n'est abouti. C'est très long", a indique de son côté le directeur général de TV Magazine (Socpresse), confirmant qu'une réunion avait eu lieu jeudi. Selon l'hebdomadaire Challenges, les deux groupes auraient "signé (jeudi) matin un accord pour rapprocher" les deux titres "sans apport de fonds". "La Socpresse sera du coup nettement majoritaire dans le nouveau titre, leader toute catégorie de la presse en France", écrit Challenges sur son site internet. L'hebdomadaire ajoute que les quotidiens régionaux "adopteront désormais le seul TV Magazine, qui reprendra certains éléments rédactionnels de TV Hebdo". Les deux titres sont des suppléments TV vendus chaque week-end avec les quotidiens régionaux et parfois nationaux. Ils se partagent jusqu'à présent les régions françaises. TV Magazine est le leader de la presse française tous secteurs confondus, avec 4,5 millions d'exemplaires diffusés chaque semaine. TV Hebdo est également un poids-lourds, avec 1,7 million d'exemplaires diffusés en moyenne.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public