Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Plusieurs nouvelles chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT) -- NRJ12, Gulli, NT1, Direct 8 et Virgin 17 -- ont plaidé vendredi pour un aménagement en leur faveur du projet de loi sur la réforme de l'audiovisuel, estimant qu'elles sont dans une situation économique fragile et en butte aux attaques des grandes chaînes. A l'occasion d'une conférence de presse, ces différentes chaînes ont souligné qu'elles souhaitent être exonérées de la taxe de 3% sur les recettes publicitaires que le projet de loi prévoit pour les chaînes privées au-delà d'une franchise de 11 millions d'euros. "Il serait logique que nous soyons taxés quand nous serons dans les mêmes conditions d'exploitation que les autres, donc quand la diffusion analogique s'éteindra", a plaidé Léonidas Kalogeropoulos, porte-parole de ces "nouveaux entrants". Les "nouveaux entrants" (les nouvelles chaînes de la TNT, à l'exception des chaînes filiales de grands groupes audiovisuels) comme TMC, W9 ou France 4, estiment qu'ils ne peuvent pas être taxés comme les grandes chaînes tant que la TNT n'est pas généralisée à l'ensemble du territoire et que la diffusion analogique n'a pas cessé, comme prévue, fin novembre 2011. Pour défendre leur position, ces nouveaux entrants ont rendu public vendredi un argumentaire destiné à souligner la "position dominante de TF1 et M6 sur le marché de la TNT" sur le double plan des audiences et des recettes publicitaires. Selon les représentants de NRJ12, Gulli, NT1, Direct 8 et Virgin 17, TF1 est intervenu auprès des députés membres de la commission spéciale chargés de préparer le projet de loi sur l'audiovisuel, dont l'Assemblée nationale doit se saisir à partir du 25 novembre, pour leur demander de ne pas céder aux demandes des nouveaux entrants. Ils ont rendu public une note dans ce sens adressée, selon eux, par TF1 aux membres de la commission spéciale. Selon ce document, dont TF1 n'a pas immédiatement confirmé l'authenticité, les nouveaux entrants de la TNT connaissent une "progression fulgurante", ils contribuent faiblement à la création et ne respectent pas leurs engagements conventionnels, et enfin leurs demandes d'un régime de faveur sont "inacceptables".
Partager sur :
Pour en savoir plus sur la télévision numérique terrestre en France :
TNT | TNT HD | Les chaînes TNT gratuites | Les chaînes TNT payantes
Trouver un antenniste près de chez vous | L'actualité de la TNT

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
76,45 €
77,45 €
80,00 €
78,90 €
30,00 €
56,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public