Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Selon Les Echos, Frédéric Lefebvre, député des Hauts-de-Seine et porte-parole de l'UMP, aurait interpellé Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, au sujet de la TMP (télévision mobile personnelle). Alors que le CSA exprimait fin juillet sa satisfaction quant à l'avancée de la télévision numérique en France, et notamment de la TMP (voir article), les protagonistes de ce nouveau service ont bien du mal à s'entendre. En effet, outre les querelles qui opposent Canal + à Orange (voir article), des divergences sont également apparues entre opérateurs mobiles et chaînes de télévision concernant le type de récepteurs à utiliser pour la TMP, question qui conditionne le modèle économique à adopter (voir article). Devant tant de lenteur, Frédéric Lefebvre, député de la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine et porte-parole de l'UMP, s'émeut du « retard préjudiciable que prend notre pays » et rappelle à la ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, qu'initialement, la TMP devait être prête pour les JO de Pékin. Si celui-ci s'inquiète, c'est que parmi les 13 chaînes privées ayant obtenu des autorisations d'émettre via la TMP, seuls NextRadioTV - qui détient BFM TV - et NRJ Group - propriétaire de NRJ 12 - ont renvoyé leur convention signée. Le député Lefebvre cherche donc à savoir « quelles mesures le gouvernement entend prendre pour fixer une limite de temps à la procédure actuelle, et, le cas échéant, mettre en oeuvre les modalités de loi relative à la liberté de communication ». Les dispositions du texte législatif offrent en effet la possibilité de retirer aux chaînes leur licence au profit de TDF ou des opérateurs mobiles. Frédéric Lefebvre jette ainsi un pavé dans la mare en mettant à jour les cafouillages du lancement de la TMP que le CSA et le ministère de la Culture et de la Communication préféreraient sans doute passer sous silence. Néanmoins, l'arrivée de nouveaux services constitue un appel d'air essentiel au développement du haut débit mobile et il faudra donc bien trouver un moyen de mettre d'accord toutes les parties en présence.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public