Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La télévision locale Télé Toulouse (TLT), en dépôt de bilan depuis le 5 novembre, a été placée en redressement judiciaire mardi par le tribunal de commerce de Toulouse, a annoncé son directeur général, Franck Demay. "TLT a été mise en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois par le tribunal, qui a nommé un administrateur judiciaire, la SCP Caviglioli-Baron-Fourquié", a déclaré à l'AFP M. Demay. La situation de TLT sera de nouveau examinée par le tribunal de commerce le 9 janvier 2009, "afin qu'il soit statué sur la poursuite de la période d'observation ou le prononcé de la liquidation judiciaire", a-t-il précisé. Le directeur général de la station devra proposer d'ici là une nouvelle grille de programmes et un nouveau plan de redressement. Quatre des cinq actionnaires de TLT (Lagardère, La Dépêche du Midi, Sud communication, la Caisse d'épargne régionale), qui détiennent chacun environ 20%, ont récemment refusé de financer davantage la chaîne. Ils ont aussi qualifié "d'insuffisant" un plan social, présenté en octobre, par M. Demay, qui prévoyait de ramener le nombre de salariés de 49 (équivalents temps plein) à 31. Les salariés n'ont touché que la moitié de leurs salaires d'octobre grâce à une contribution payée par le cinquième actionnaire, la mairie de Toulouse, qui détient aussi 20% du capital. Un nouveau conseil d'administration est prévu le 8 décembre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,99 €
79,18 €
71,30 €
36,80 €
79,00 €
87,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public