Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Frédéric Lefebvre, l'un des porte-parole de l'UMP, a réaffirmé lundi que la réforme de l'audiovisuel public devrait entraîner une baisse des effectifs à France Télévisions, à la veille de l'examen du projet de loi et d'une grève de 24 heures dans le secteur. "Il faut dire la vérité: si on fait l'entreprise unique (...) ce n'est pas pour augmenter le nombre de gens", a déclaré en marge du point-presse hebdomadaire de son parti, le député des Hauts-de-Seine, membre de la Commission Copé, chargée de plancher sur la réforme à l'Assemblée nationale. "Les gens qui partent à la retraite, il y en a beaucoup qu'il ne faudra pas remplacer", a-t-il dit, jugeant que c'était là une "bonne nouvelle pour l'entreprise car c'est plus de moyens pour l'info, la création". "Beaucoup de personnels attendent la mise en place d'un guichet", a-t-il ajouté. Or "les gens qui souhaitent partir et qui sont dans des métiers où il y a trop de personnels à France Télévisions, il ne faudra pas les retenir". Il s'est déclaré "incapable" de chiffrer le nombre de départs que la réforme pourrait entraîner. Toutefois, interrogé sur le chiffre de 900 personnes évoqué par le patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, il a répondu: "ça peut faire plus que 900 personnes". L'intersyndicale de l'audiovisuel public a appelé à une grève de 24 heures et à une manifestation mardi à Paris, jour où l'Assemblée nationale se saisira du projet de loi de réforme de l'audiovisuel public.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
389,00 €
299,00 €
349,90 €
399,00 €
529,99 €
440,72 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public