Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La sénatrice socialiste Catherine Tasca, ancienne ministre de la Culture, s'est prononcée mardi contre une éventuelle fusion des deux chaînes parlementaires Public Sénat et LCP-Assemblée nationale. "Il est cocasse de parler de fusion quand on sait que les deux chaînes restent très loin d'avoir les moyens d'une chaîne de plein exercice (...) Inévitablement, il faut deux lieux de travail, il y a deux ordres du jour distincts et le Sénat est attaché en outre à une évocation spécifique en direction des territoires", a déclaré Catherine Tasca sur Public Sénat. De son côté, le patron des députés UMP Jean-François Copé s'était déclaré auparavant partisan, "à titre personnel", du maintien des deux chaînes, s'opposant du même coup à leur fusion, jugée "logique" par le ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel. "A titre personnel, je suis partisan d'une chaîne par assemblée. L'Assemblée nationale, ce n'est pas le Sénat", avait-il déclaré dans les couloirs du Palais-Bourbon. Christine Albanel avait estimé sur LCI en début de journée qu'il serait "logique" de fusionner les deux chaînes parlementaires. Le député UMP Frédéric Lefebvre est un ardent partisan de la fusion, qui aurait pour effet de transformer en une seule chaîne parlementaire la chaîne du Sénat, Public Sénat, et celle de l'Assemblée nationale, LCP-Assemblée nationale. Disponibles sur la câble, le satellite, l'ADSL et la TNT gratuite, les programmes de ces deux chaînes sont diffusés, de façon alternée, sur un même canal, tout au long de la journée. Chacune d'elle continue à émettre sur le net quand elle doit laisser sa place à l'autre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
499,00 €
349,90 €
390,99 €
379,90 €
459,00 €
450,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public