Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Frédéric Lefebvre, l'un des porte-parole de l'UMP, a estimé qu'"il y a un problème" d'effectifs à France Télévisions, alors que l'Assemblée nationale examine le projet de loi réformant l'audiovisuel public. "Quand vous avez un groupe qui fait 11.500 personnels, France Télévisions, et que vous avez en même temps la totalité des chaînes sur la télévision hertzienne -le câble, le satellite et la TNT- que vous les additionnez toutes et que vous aboutissez à 8.500 personnes, ou 9.000, vous voyez bien qu'il y a un problème", a déclaré le député des Hauts-de-Seine lors de l'émission Questions d'info (LCP-France Info-AFP). "Si on fait l'entreprise unique, c'est pas pour embaucher plus de gens", a-t-il ajouté, rappelant avoir réclamé un audit sur France Télévisions. "Quand on fait la réforme entreprise unique, on fait un audit, on mesure tel ou tel service, là où il faut réorganiser, là où il fait rationaliser, c'est là qu'on peut dire quels sont les départs qui doivent se faire ou pas", a-t-il dit. "Il y a une pyramide des âges qui fait que les départs à la retraite vont être nombreux et il ne faut pas remplacer les gens qui partent à la retraite", a ajouté M. Lefebvre. Et "il y a des gens qui veulent partir, qui attendent qu'il y ait un guichet pour les faire partir", a-t-il dit. Interrogé sur les informations du Canard enchaîné selon lesquelles TF1 aurait soufflé aux députés l'amendement réduisant (modulation de 3 à 1,5 %) la taxe sur la chaînes privées, M. Lefebvre a répondu: "on ne va pas taxer les gens sur ce qu'ils n'ont pas touché et donc, le système que nous propose le rapporteur est un système intelligent. TF1 n'impose sa loi à personne", a-t-il dit. "En l'occurence, TF1, les chaînes privées, les chaînes de la TNT, la chaîne publique, le monde de l'internet, les entreprises de télécommunication, chacun essaie de faire valoir ses intérêts, de défendre les positions qui lui paraissent de nature à défendre au mieux leur capacité de peser sur ce monde de l'audiovisuel", a-t-il ajouté.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
34,39 €
20,00 €
54,95 €
30,39 €
43,99 €
70,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public