Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le signal TPS qui devait s'éteindre le 31 décembre a disparu des écrans marocains un jour plus tôt privant les «mordus du piratage» des chaînes françaises. Le 12 décembre dernier, le groupe AB Sat, filiale de TF1, et Medi Net, ont signé à Paris un accord de partenariat. Ce dernier devait assurer la gestion des abonnés au Maroc. Auparavant, une convention a été conclue entre Eutelsat, propriétaire de Hotbird, et AB Sat. Histoire de s'assurer de l'extinction définitive du signal. Le choc a été amorti par l'annonce que «la diffusion du bouquet allait se poursuivre dans les pays du Maghreb, mais moyennant cette fois-ci un abonnement». Aujourd'hui, 1er janvier, les téléspectateurs sont déçus. Aucune offre n'est disponible sur le marché. Pourtant, ces derniers sont prêts à payer le prix qu'il faut pour accéder au bouquet TPS. Du côté de Medi Net, son PDG, Rafik Amara, est aux abonnés absents. Quelle alternative pour les adeptes de la télévision par satellite? L'écran de télévision reste noir, désespérément noir. L'annonce d'un abonnement légal à 55 DH/mois serait-elle un canular, visant à calmer les téléspectateurs?

Bachir Thiam
Source: L'Economiste
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public