Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le chef du gouvernement Silvio Berlusconi n'a pas réussi à imposer son candidat lors de la nomination du nouveau conseil d'administration de la radio-télévision publique italienne RAI. Le Corriere della Sera, principal tirage de la péninsule, relevait que "le Premier ministre a fait un pas en arrière". "C'est la première fois que cela se produit et c'est un fait important", affirmait le journal. M. Berlusconi n'a pas été en mesure de faire accéder à la présidence de la RAI, Carlo Rosella, directeur du magazine Panorama, propriété du groupe d'édition Mondadori dont l'actionnaire de référence est la Fininvest, le groupe du chef du gouvernement. La désignation des cinq membres du directoire du service public audiovisuel est de la compétence conjointe du président de la Chambre des députés et du président du Sénat. Pier Ferdinando Casini, président de la Chambre des députés, a bloqué cette nomination, jugeant qu'il serait malhabile de nommer un "employé" de M. Berlusconi à la tête de la RAI alors que ce dernier possède déjà le principal groupe de télévision privée du pays. La presse était unanime à considérer la nomination du nouveau conseil comme une victoire du président de la Chambre des députés, un démocrate-chrétien pourtant proche de M. Berlusconi. La droite a accueilli avec soulagement et plus ou moins de satisfaction la fin du "feuilleton" des nominations à la tête de la RAI, tandis que l'opposition de centre-gauche a tiré à boulets rouges sur la nouvelle direction.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
78,59 €
82,49 €
93,00 €
97,03 €
83,00 €
80,11 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public