Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

D'après le bilan établi par TDF, environ 140 installations ont été, à un degré ou à un autre, impactées par la tempête de la nuit du 23 au 24 janvier. Grâce au travail de terrain, souvent très difficile, réalisé par les équipes techniques de TDF depuis le 24 janvier, l'ensemble des services est aujourd'hui rétabli, avec les ultimes remises en service ce 6 février dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Pour TDF, ce sont les installations de l'Aude et des Pyrénées Orientales qui ont été les plus affectées par le passage de la tempête Klaus. Dans ces départements, le retour à la normale a eu lieu progressivement dès la semaine dernière, pour être aujourd'hui acquis. Ainsi, l'ensemble des services sont de nouveau diffusés depuis l'émetteur de Prades, après une opération d'hélitreuillage le 29 janvier dernier. L'émetteur de Padern, également mis à mal, a été reconstruit cette semaine. Tous les services audiovisuels et télécoms ont été rétablis aujourd'hui, 6 février. La même opération a été réalisée pour le site de Tuchan Tautavel, remis en fonctionnement également ce jour. Quant au site de Feuilla, le pylône a également été remonté et les services audiovisuels sont à nouveau disponibles depuis ce 6 février. Malgré encore quelques dépointages d'antennes ou de paraboles, l'ensemble du réseau y compris complémentaire est revenu à la normale sur l'ensemble de ces départements. Dans Les Landes, Le Lot et Garonne et en bord de mer, les problèmes d'alimentation en électricité sont résorbés sur l'ensemble des sites, à l'exception du site de Mont de Marsan dans les Landes où un groupe électrogène reste en service. Grâce aux prévisions météorologiques connues dès la veille de la tempête, une cellule de crise nationale et deux cellules de crise régionales avaient été mises en place dès le 23 janvier, ce qui a permis à TDF de mieux gérer les besoins prioritaires dès les premières heures de la tempête. La recherche systématique de solutions alternatives provisoires a aussi permis de limiter l'impact sur les téléspectateurs et auditeurs.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public