Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Après l'annonce du lancement imminent d'un "satellite" par la Corée du Nord qui laisse craindre un test de missile, le Japon s'est dit prêt mardi 24 février à faire face à toute situation d'urgence. "Le gouvernement se prépare toujours à prendre les mesures appropriées pour faire face à toute situation d'urgence", a déclaré à l'AFP Yasuhisa Kawamura, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères japonais. Refusant de dire si Tokyo s'attendait effectivement à un test de missile de la part de son voisin, il a simplement dit que le gouvernement examinait "diverses informations". Le Comité spatial national de Corée du Nord a annoncé que d'intenses préparatifs étaient en cours "pour le lancement d'une fusée Unha-2 visant à mettre un satellite de communications Kwangmyongsong-2 en orbite", dans un communiqué relayé par l'agence officielle KCNA. Le 16 février, jour du 67e anniversaire de son dirigeant Kim Jong-Il, le régime communiste avait argué de son "droit souverain" à poursuivre un programme spatial et annoncé le lancement imminent d'une fusée, alimentant les craintes d'un nouveau tir d'essai de missile à longue portée. La Corée du Nord avait provoqué une crise internationale en août 1998 lorsqu'elle avait tiré un missile longue portée Taepodong-1 qui avait survolé une partie du Japon avant de s'abîmer dans le Pacifique. Elle avait déjà, à l'époque, annoncé avoir lancé "avec succès" "un engin lanceur de satellite". Dotée de l'arme nucléaire, le Corée du Nord est engagée dans de laborieuses négociations à six (deux Corées, Etats-Unis, Japon, Chine et Russie) en vue d'un démantèlement de ses installations atomiques en échange d'une aide économique et de garanties de sécurité.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public