Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La Géorgie a renoncé à participer au concours annuel de l'Eurovision à Moscou en mai après le rejet de sa chanson par les organisateurs au motif qu'elle raille le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a indiqué une responsable géorgienne. "Nous avons décidé de ne pas changer les paroles et de ne pas choisir une autre chanson. Nous n'irons pas à Moscou et ne participerons pas à l'Eurovision 2009", a déclaré à l'AFP Natia Ouznadzé, productrice chargée de l'Eurovision à la télévision publique géorgienne. "Nous ne comprenons toujours pas pourquoi l'Eurovision a pris cette décision. Nous n'avons pas reçu d'explication concrète", a-t-elle ajouté. La chanson "We don't want put in", qui est un jeu de mot entre l'orthographe anglaise du nom Poutine et le verbe "to put in", signifiant "mettre" en anglais, avait été rejetée mardi par les organisateurs du concours. Un groupe d'experts qui supervise le concours a estimé qu'"aucun lyrisme, ni discours, ni gesticulation d'un homme politique ne devait être toléré". Le producteur du groupe Stephane and 3G qui devait représenter la Géorgie, Kakhaber Tsiskaridzé, "soupçonne que cette décision est le résultat d'une pression politique de la Russie. Si tel est le cas, c'est inacceptable", a-t-il dit. Les organisateurs avaient donné à la Géorgie jusqu'au 16 mars pour changer le texte ou choisir une autre chanson. La Géorgie avait sélectionné cette chanson après avoir envisagé de boycotter le concours à la suite de la courte guerre en août dernier avec la Russie.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
50,42 €
71,90 €
35,99 €
91,90 €
10,90 €
39,26 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public