Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le câblo-opérateur américain Charter Communications a annoncé que, comme il l'avait laissé prévoir le mois dernier, il déposait son bilan pour se restructurer sous contrôle judiciaire, après avoir négocié avec certains créanciers une réduction de sa dette. "La société a l'intention de mener à bien sa restructuration financière en demandant à être placée sous la protection de la loi sur les faillites (chapitre 11) le 1er avril ou avant", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Charter a conclu un accord de principe avec certains de ses créanciers qui va lui permettre de réduire sa dette d'environ 8 milliards de dollars. Vendredi, le groupe a précisé que les principaux créanciers étaient prêts à injecter plus de trois milliards de dollars, sous forme de refinancement de la dette existence et de nouveaux capitaux. Le co-fondateur de Microsoft Paul Allen, président du conseil d'administration, va rester l'actionnaire principal. "La restructuration financière est une bonne nouvelle pour Charter et nos clients et, si elle est approuvée (par le tribunal des faillites), va permettre à Charter d'être en meilleure position pour servir nos clients", a souligné le directeur général Neil Smit. Charter Communications revendique la place de troisième opérateur de câble coté aux Etats-Unis. Il a son siège à Saint Louis (Missouri, centre) et emploie environ 16.500 personnes. Au 31 décembre 2008, le groupe avait accumulé 21,66 milliards de dollars de dettes. Le groupe a publié la semaine dernière une perte nette annuelle de 2,45 milliards de dollars, alors qu'elle était limitée à 1,61 milliard en 2007.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public