Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a décidé de fixer à 20 minutes au minimum le délai entre deux interruptions publicitaires lors de la diffusion d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle à la télévision, indique-t-il mercredi sur son site. Le Conseil "considère qu'une période d'au moins vingt minutes doit s'écouler entre deux interruptions successives à l'intérieur d'un même programme, qu'il s'agisse d'une oeuvre cinématographique, d'une oeuvre audiovisuelle (constitutive, ou non, d'une série, d'un feuilleton ou d'un documentaire) ou d'un programme destiné à la jeunesse". Par ailleurs, chaque interruption publicitaire durant les oeuvres cinématographiques "ne peut excéder six minutes". Le Conseil a pris cette décision à la suite de la loi du 5 mars 2009, qui donne la possibilité aux chaînes de télévision de procéder à deux interruptions publicitaires lors de la diffusion d'une oeuvre cinématographique au audiovisuelle.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
70,50 €
92,24 €
39,00 €
95,08 €
99,90 €
84,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public