Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a décidé de fixer à 20 minutes au minimum le délai entre deux interruptions publicitaires lors de la diffusion d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle à la télévision, indique-t-il mercredi sur son site. Le Conseil "considère qu'une période d'au moins vingt minutes doit s'écouler entre deux interruptions successives à l'intérieur d'un même programme, qu'il s'agisse d'une oeuvre cinématographique, d'une oeuvre audiovisuelle (constitutive, ou non, d'une série, d'un feuilleton ou d'un documentaire) ou d'un programme destiné à la jeunesse". Par ailleurs, chaque interruption publicitaire durant les oeuvres cinématographiques "ne peut excéder six minutes". Le Conseil a pris cette décision à la suite de la loi du 5 mars 2009, qui donne la possibilité aux chaînes de télévision de procéder à deux interruptions publicitaires lors de la diffusion d'une oeuvre cinématographique au audiovisuelle.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,99 €
71,49 €
92,10 €
73,45 €
85,80 €
69,19 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public