Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a demandé à la station de radio RMC (groupe NextRadioTV) de respecter la législation qui interdit à ce jour la publicité en faveur des sites de jeux de hasard et de paris en ligne. Selon une décision publiée jeudi sur son site, le CSA précise dans son courrier que RMC a annoncé à plusieurs reprises la prochaine diffusion d'une nouvelle émission intitulée "Les Paris de RMC" consacrée aux pronostics sportifs "en partenariat avec le site de jeux et de paris en ligne Unibet". Or, souligne le CSA, l'activité d'Unibet, un groupe suédois dont les activités dans le jeu ont rapporté 123,4 millions d'euros brut en 2008, "est illégale en France dans l'état actuel de la législation" qui interdit notamment les loteries et les jeux de hasard, à l'exception de ceux organisés par l'Etat français (Française des Jeux, PMU). La publicité en faveur de ces activités est "également interdite" à ce jour, précise le CSA, qui demande à RMC de respecter la législation en vigueur. Ce n'est que le 1er janvier 2010 que sera ouvert à la concurrence en France le marché des jeux sur internet. De son côté, RMC souhaite dans un communiqué que tous les médias (audiovisuels, presse, internet), soient "traités sur un pied d'égalité". "Constatant que la publicité en faveur des jeux en ligne autres que ceux organisés par l'Etat français fleurit sur Internet et se développe dans certains titres de presse", RMC, qui fait partie du groupe NextRadioTV présidé par Alain Weill, a décidé "d'ouvrir ses espaces publicitaires aux entreprises de jeux en ligne". La radio considère que "rien ne justifie la différence de traitement entre Internet et la presse, d'une part, et les médias audiovisuels, d'autre part, a fortiori dans un marché publicitaire sinistré pour les radios". RMC demande au CSA de "bien vouloir la recevoir au préalable de toute décision qu'il pourrait être amené à prendre sur ce dossier". Pour sa part, la radio Europe 1 (groupe Lagardère), qui avait diffusé le 17 avril un message publicitaire en faveur du site de paris sportifs et de jeux en ligne Betclic (installé à Malte et présent dans 12 pays européens), a fait l'objet le 21 avril d'une "mise en garde" du CSA contre le "renouvellement d'une telle pratique". La mise en garde est une mesure plus sévère que la simple lettre. Enfin les quotidiens gratuits Directmatin et Metro France ont publié jeudi des pages de publicité sur le thème "Jouons libre avec BetClic". Pour sa part, Metro France avait déjà entamé en décembre 2008 un "partenariat de communication" sur les paris sportifs et le poker avec Unibet.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public