Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le groupe de téléphonie britannique BT a annoncé qu'il s'apprêtait à supprimer encore 15.000 emplois sur l'année à venir, soit 10% de ses effectifs, après en avoir supprimé déjà le même nombre sur son exercice achevé en mars au cours duquel il a subi une perte. BT avait 147.000 employés fin mars, contre 162.000 un an plus tôt. Le groupe a assuré vouloir supprimer ces emplois par les départs naturels et le redéploiement. Le groupe a imputé ses problèmes en partie à la performance de sa division internationale Global Services, qu'il a qualifiée d'"inacceptable". Global Services gère les systèmes de communication des entreprises multinationales, une activité que BT avait développée rapidement ces dernières années, mais qui a engendré des coûts de plus en plus importants. BT a connu sur l'année un chiffre d'affaires de 21,39 milliards de livres, en hausse de 3%, avec un ralentissement en fin d'année à 5,473 milliards de livres, une tendance qui devrait se poursuivre, le groupe s'attendant à une baisse de 4 à 5% du chiffre d'affaire sur l'année entamée le 1er avril. Le groupe a subi une perte nette de 83 millions de livres (92 millions d'euros) sur l'année 2008-09. Le bénéfice net avait été de 1,737 milliard de livres en 2007-08. Sur le seul quatrième trimestre, BT a connu une perte de 977 millions de livres, contre un gain de 426 millions un an plus tôt. Cette perte est notamment due à une charge financière de 1,3 milliard de livres sur BT Global Services. BT a aussi annoncé jeudi que le déficit de son fonds de pension s'était creusé à 2,9 milliards de livres au 31 mars contre un excédent de 2 milliards l'an dernier à la même époque, et qu'il s'apprêtait à y faire un versement annuel, avant déduction fiscale, de 525 millions de livres pendant trois ans. BT Global Services a connu une perte brute d'exploitation de 1,260 milliard de livres au quatrième trimestre, (et de 1,265 milliard sur l'année) contre un excédent de 304 au dernier trimestre de l'année précédente. Les autres divisions du groupe se sont beaucoup mieux portées. BT Retail, qui gère les lignes domestiques, a vu son excédent progresser de 11% à 435 millions de livres au quatrième trimestre, au-dessus du consensus des analystes. A Openreach, la direction qui s'occupe d'internet, l'excédent d'exploitation a progressé de 3% à 512 millions de livres, là encore au-dessus du consensus, tandis que la division de gros a vu le sien baisser de 3% à 311 millions, là encore en ligne avec le consensus.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public