Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'Union internationale des télécommunications (UIT) veut établir des directives pour protéger les enfants et adolescents de contenus nocifs sur internet et notamment des prédateurs sexuels, a annoncé l'agence onusienne. "Nous devons tout mettre en oeuvre pour créer un environnement internet sain pour nos enfants", a déclaré le secrétaire général de l'UIT Hamadoun Touré, cité dans un communiqué. L'UIT veut également préserver la confiance dans internet en tant qu'outil pédagogique, source de savoir et plateforme pour le commerce, qui a été consulté en 2009 par 1,5 milliard de personnes dans le monde, selon l'agence. Environ 60% des jeunes surfant sur le web se connectent à des forums de discussion, trois quarts sont prêts à partager des informations personnelles et 20% pourraient être la cible de "prédateurs" (pédophiles), d'après une série d'études citées par l'Union internationale des télécommunications. Selon une étude, 15% à 20% des enfants en Europe ont été intimidés, harcelés ou importunés sur internet et un quart a reçu des commentaires non sollicités à connotation sexuelle. Le projet de directives - destiné aux autorités, au secteur de l'internet, aux parents et à leurs enfants - prévoit d'accorder suffisamment de pouvoir et de ressources au législateur pour combattre notamment les contenus pédophiles et établir une liste des criminels sexuels qui limiterait leur accès à l'internet. Ces directives, qui ne seraient pas obligatoires, doivent être finalisées en octobre lors d'une conférence sur le sujet à Tokyo.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
99,99 €
39,99 €
119,99 €
85,00 €
92,10 €
83,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public