Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le portail internet AOL, dont le groupe de médias Time Warner doit se défaire dans l'année, a annoncé l'achat de deux sites communautaires d'informations locales, Patch.com et Going.com. "Les communautés locales restent l'un des marchés où l'aggrégation (des données) est la moins avancée à l'heure actuelle. Il y a beaucoup d'informations, mais c'est absolument impossible de les trouver rapidement et simplement", a expliqué le patron d'AOL, Tim Armstrong, dans un communiqué. C'est un segment de marché "de premier plan en matière d'innovation et c'est un domaine où AOL a une audience significative ainsi qu'un service de cartographie de qualité via le site MapQuest", a-t-il fait valoir. Patch est un site proposant des informations pratiques (vie de quartier, événements sportifs, écoles...), existant actuellement sous sa forme expérimentale (bêta). Le service est décliné pour 5 agglomérations de taille moyenne et devrait s'élargir à douze d'ici la fin de l'année. Going compile événements et sorties pour les plus grandes agglomérations américaines, et propose aux internautes de créer leur réseau communautaire. Le patron d'AOL --un ancien de Google-- souligné que les contenus locaux étaient "un domaine d'investissement" du groupe, en quête de relais de croissance. Going et Patch "nous aideront à développer notre réseau local". Time Warner a annoncé fin mai mettre un terme à 8 ans de mariage avec AOL, actuellement numéro quatre des portails internets derrière Google, Microsoft et Yahoo!, faute de n'avoir su donner un nouveau souffle au pionnier américain de l'internet. AOL doit devenir indépendant via une entrée en Bourse. Le portail, qui a touché à son zénith les 30 millions d'abonnés, souffre d'une désaffection continue des internautes, ayant opté très tard pour le haut débit et la gratuité de ses services. Il avait attendu 2006 pour ouvrir des comptes courriels gratuitement, des années après Google et Yahoo!. Il est resté depuis loin derrière ses rivaux dans la course aux revenus publicitaires, proportionnels au trafic des internautes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
25,60 €
23,99 €
32,30 €
43,98 €
70,00 €
28,19 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public