Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le marché international du film documentaire Sunny Side of the Doc, du 23 au 26 juin à La Rochelle, va revisiter son histoire à l'occasion de sa 20e édition, mais aussi explorer les façons d'adapter ce "genre devenu de plus en plus nécessaire" aux nouvelles technologies. "Sunny Side", lancé en 1990 à Marseille et installé depuis 2006 à La Rochelle, est l'occasion pour des professionnels du monde entier - réalisateurs, producteurs, diffuseurs et distributeurs - de parler "affaires". Quelque 1.750 participants sont inscrits cette année. Un chiffre "intéressant", selon le créateur et commissaire général Yves Jeanneau, "compte tenu que la plupart des manifestations, y compris Cannes, enregistrent des chutes de participation de 15 à 20% en raison de la crise". "Sunny Side" (doté d'un budget annuel d'1,5 million d'euros) permet notamment aux professionnels de chercher des solutions de financement, comme les coproductions ou les collaborations, alors que les chaînes ne peuvent plus, aujourd'hui, financer seules leurs programmes. Ce volet "business" s'accompagne d'un volet "réflexion" avec des forums pour "faire le point sur les débats qui agitent la profession". Seront évoquées cette année les nouvelles technologies (télévision mobile, internet) et la façon dont les contenus documentaires doivent s'adapter à ces nouveaux médias. Pour cette édition anniversaire, le grand public est convié à voir une sélection de 12 films ayant marqué le cinéma documentaire des 20 dernières années, tels que "Les glaneurs et la glaneuse" (Agnès Varda), "Valse avec Bachir" (Ari Folman) ou "Le peuple migrateur" (Jacques Perrin). Une rencontre avec le réalisateur Nicolas Philibert ("Etre et avoir", "La moindre des choses") est également prévue mercredi. "Il y a vingt ans, je n'aurais pas parié que ça durerait vingt ans", sourit Yves Jeanneau. "A l'époque, la situation du documentaire en France et dans le monde était catastrophique, que ce soit sur les chaînes de télévision ou dans les salles. Depuis, ce genre est devenu de plus en plus nécessaire. Le documentaire est d'utilité publique", ajoute le fondateur d'une manifestation dont le président d'honneur est, cette année, John Willis, président de l'une des plus importantes sociétés de production britanniques.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
29,00 €
79,01 €
46,34 €
92,10 €
77,45 €
23,87 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public