Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le montant des droits perçus en 2008 par la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) a connu une légère baisse de 0,4% et a représenté 755,8 millions d'euros contre 759,1 en 2007. "Sur les trois derniers exercices, en euros constants, les revenus de la Sacem ont baissé de 3,45%", a indiqué le président de son directoire, Bernard Miyet. Pour 2009, la Sacem prévoit une baisse encore plus importante, de 2%. Les droits perçus en France en 2008 représentent 90,3% du total et ont baissé de 0,8% (682,8 M euros). Ceux perçus à l'étranger ont augmenté de 3,1% (73 M euros). Pour la sixième année, les recettes provenant des ventes de CD et DVD, en crise depuis 2002, ont connu une chute, de 15,9% (100,1 M euros). Elles représentent 13,3% de la perception globale de la Sacem, contre 15,7% en 2007 et 17,1% en 2006. Les recettes provenant d'internet et de la téléphonie mobile sont toujours loin de compenser cette chute: malgré une progression de 41,1%, elles ne sont que de 8,6 millions d'euros. La collecte de ces droits ne fournit "que 1,1% de l'ensemble de nos revenus alors que cela nécessite des efforts considérables avec un coût élevé", a commenté M. Miyet. La perception auprès des médias traditionnels (radio et télévision) se maintient en 2008 comme principale source des revenus de la Sacem, à 35,4% du total (267,6 M). Les perceptions provenant des télévisions ont augmenté de 7,1% (216,5 M) et celles des radios ont baissé en même proportion (51,1 M), en raison de la chute des ressources publicitaires. Pour 2009, la Sacem craint une nouvelle baisse des recettes publicitaires des radios et des télévisions, en raison de la crise et de la limitation de la publicité sur les chaînes publiques. Les droits généraux, qui regroupent les utilisations publiques de la musique (lieux sonorisés, concerts...), ont augmenté de 1,1% pour atteindre 257 M euros, soit 34% des revenus de la Sacem. Les perceptions venant des discothèques (-10,4%) et des concerts (-2,6%) sont en baisse. Enfin, les droits provenant de la copie privée ont diminué de 4,2% (49,3 M euros). Le rôle principal de la Sacem est de collecter les droits d'auteur et de les redistribuer.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
68,40 €
81,08 €
75,45 €
77,00 €
72,80 €
23,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public