Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le nombre de sujets consacrés aux catastrophes, aux faits divers et aux drames, individuels ou collectifs, ne cesse d'augmenter dans les journaux télévisés des grandes chaînes, selon l'étude mensuelle de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) sur les contenus des journaux. Selon cette étude (Ina Stat), "en 2008, près de 10% des sujets des éditions du soir de TF1, France 2, France 3, Arte, Canal+ et M6 étaient consacrés aux catastrophes et aux faits divers, soit 3.159 sujets et une moyenne de plus de huit sujets par jour". Ce chiffre, poursuit Ina Stat, représente "bien plus que la part réservée à la politique (2.111 sujets) ou à la culture et aux loisirs (2.576 sujets)". Les victimes, qu'il s'agisse de conflits, d'agressions, de catastrophes ou d'accidents divers, "deviennent des figures récurrentes des JT", où elles sont présentes dans 1.990 sujets en 2008, près de quatre fois plus qu'en 1995. Alors que les catastrophes occupent une place relativement stable, les faits divers sont en augmentation régulière, passant de 630 sujets en 1999 à 1.710 en 2008, "comme si les partis pris éditoriaux des chaînes étaient de favoriser, de plus en plus, les drames personnels plutôt que les drames collectifs". Selon le baromètre de l'Ina, des catastrophes ont été "surmédiatisées" au cours des dix dernières années, notamment l'incendie du Tunnel du Mont Blanc et la tempête en France en 1999 et début 2000, l'explosion de l'usine AZF à Toulouse en 2001, le tsunami en Asie du sud-est fin 2004 et début 2005, le cyclone Katrina en Floride en 2005. La plupart des faits divers ont été moins couverts. Concernant 2008, les journaux ont accordé une attention particulière aux événements mettant en jeu des enfants, aux actes de piraterie en mer, tandis que les catastrophes naturelles (séismes, cyclones, éruptions volcaniques, tornades, inondations) ont été plus exposées que les catastrophes liées aux activités humaines. Parmi les six chaînes observées, M6 se distingue en réservant 13,4% de ses sujets aux faits divers et aux catastrophes, dont 8,7% aux faits divers (contre moins de 10% à l'ensemble des sujets "faits divers" et "catastrophes" sur TF1 et France 2).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
389,00 €
299,00 €
349,90 €
399,00 €
529,99 €
440,72 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public