Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Dix-huit personnes ont été placées en détention pour avoir diffusé clandestinement le 5 mars deux films du Falungong en sectionnant des câbles du réseau télévisé de la ville de Changchun (nord-est), a déclaré un responsable du bureau de la propagande de la municipalité de cette ville. L'agence Nouvelles de Chine a pour sa part précisé que Liang Zhenxing, Zhou Runjun et Zhao Jian, des "membres entêtés du Falungong", avaient "planifié et préparé l'utilisation du réseau de télévision câblée pour se livrer à des activités d'agitation et de propagande au nom du Falungong". L'opération visant à diffuser deux vidéos de la secte aurait été préparée depuis le mois de janvier par Liang Zhenxing, avec l'aide Zhou Runjun, Liu Chenjun et Yun Qinglin, selon cette agence semi-officielle qui précise que Liang aurait déboursé 11.000 yuans pour acheter les équipements nécessaires, rédigé un mode d'emploi et entraîné ses acolytes à l'utilisation du matériel. Nouvelles de Chine publie sur son site internet Chinanews.com les photos en habits de prisonniers de quatre des personnes arrêtées, qui n'ont pas encore été inculpées. Il s'agit de Liang Zhenxing, Lei Ming, Liu Chengjun, qui paraît avoir les mains attachées, et d'une femme, Zhou Runjun. L'agence précise que la coupure du réseau câblé avait été planifiée à une heure de grande écoute à la veille du procès de plusieurs membres du Falungong le 6 mars à Changchun. Deux cassettes vidéo sur lesquelles apparaissaient notamment le fondateur de la secte Li Hongzhi, orginaire de Changchun et aujourd'hui exilé à New York, avaient été diffusées sur plusieurs zones du réseau câblé comptant 300.000 abonnés, soit un million de téléspectateurs. "En causant des dommages au réseau câblé de télévision, en troublant l'ordre social et intervenant dans la vie normale des masses populaires, les éléments entêtés du Falungong ont pleinement mis à jour la nature anti-humaine et anti-sociale du culte déviant. Ils ont violé le code pénal chinois et seront punis avec toute la sévérité de la loi", selon l'article de Nouvelles de Chine. Depuis le début de la répression contre le Falungong en juillet 1999, des dizaines de milliers d'adeptes ont été interpellés et des milliers envoyés dans des camps de rééducation par le travail.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public