Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La chaîne thématique pour les sourds et malentendants TVST (Télévision sous-titrée), a été mise en liquidation judiciaire, a-t-on appris officiellement auprès de son fondateur Jacques-Philippe Broux. M. Broux, par ailleurs PDG de La Chaîne Météo, a précisé que la justice lui avait laissé un sursis d'une quinzaine de jours pour trouver un repreneur. "Je suis déçu mais pas aigri", a déclaré à l'AFP M. Broux. "J'avais ouvert un vraie brèche, en proposant une chaîne aux sourds et malentendants, mais je n'ai pas été suivi par les câblo-opérateurs". Ces derniers, selon M. Broux, ont trouvé "toutes sortes d'excuses" pour ne pas reprendre sur leurs réseaux la chaîne, lancée le 19 novembre 2001. "Ils ne disaient pas +non+ mais +plus tard+. Mes actionnaires, des personnes physiques, n'ont pas pu attendre, faute de trésorerie", ajoute-t-il. La chaîne, dotée d'un budget annuel de 2,3 millions d'euros, continue cependant d'être diffusée "en automatique" sur le bouquet satellitaire de CanalSatellite dans l'attente d'un éventuel repreneur. "Si je n'ai trouvé personne dans quinze jours, ce sera l'écran noir", a-t-il averti. "C'est une situation un peu scandaleuse", a déploré M. Broux. "Quand un journal sort, sa distribution est assurée (grâce à la loi française sur la distribution, ndlr) et c'est au public de le sanctionner ou non. En télévision, on n'a pas cette chance". L'association des chaînes du câble et du satellite (ACCeS) a déploré dans un communiqué "l'échec d'un projet d'initiative privée mais d'intérêt public, échec causé par l'impossibilité pour la chaîne de trouver un accord de distribution avec les câblo-opérateurs". "Cette situation ne fait qu'illustrer la dégradation générale des conditions de distribution des chaînes sur le câble et la difficulté pour les éditeurs indépendants de parvenir à se faire référencer", ajoute-t-elle. En lançant la chaîne généraliste TVST, M. Broux partait du constat que "cinq millions de personnes, sourdes, malentendantes ou étrangères ne maîtrisant pas encore la langue française, n'ont pas accès à la télévision". Pour garnir sa grille (films, documentaires, magazines, fictions, journaux télévisés), TVST avait fait appel aux chaînes du câble, du satellite et hertziennes, et développait également une production propre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
70,54 €
91,90 €
86,00 €
69,00 €
73,28 €
108,42 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public