Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France Télécom a démenti hier soir être intéressé par une entrée au capital de la régie publicitaire de France Télévisions Publicité, comme l'a affirmé le syndicat CFE-CGC-Unsa dans un courrier demandant des explications au Pdg Didier Lombard. Après l'annonce du rachat par France Télécom de la société Unanimis, présentée comme "le plus grand réseau exclusif de publicité numérique au Royaume-Uni", la CFE-CGC-Unsa "a fortuitement appris que le groupe France Télécom Orange était retenu en +short list+ pour prendre une participation de 30 à 40% dans la régie publicitaire France Télévisions Publicité", selon sa lettre, dont l'AFP a obtenu copie. Jointe par l'AFP, la direction a démenti avoir été retenue sur cette liste ni même être intéressée par le sujet. De son côté, France Télévisions a simplement confirmé avoir lancé une consultation sur l'ouverture du capital de sa régie publicitaire, sans autre commentaire. Pour le syndicat CFE-CGC-Unsa, étonné que France Télécom n'ait pas informé ses salariés, "une telle prise de participation serait de nature à bousculer largement l'activité de notre Réseau Orange Network Advertising, en France particulièrement". Le syndicat a demandé au Pdg Didier Lombard de "bien vouloir informer le Comité central dans les meilleurs délais" de "ces deux acquisitions qui infléchissent la stratégie de notre entreprise" et "génèreront des sorties de cash dont les conséquences opérationnelles sont loin d'être neutres". L'Association de défense de l'épargne de l'actionnariat des salariés (Adeas) se joint à cette demande "d'explications", précise le syndicat. France Télécom a annoncé vendredi le rachat d'Unanimis, régie britannique spécialisée dans la publicité de marques sur internet, pour un montant qui n'a pas été précisé. Le directeur d'Orange Publicité avait précisé vendredi dans un communiqué que ce rachat "contribuera à servir l'ambition globale du groupe qui a annoncé sa volonté de faire croître le chiffre d'affaires de ses nouvelles activités de croissance - dont la publicité est un axe majeur - de 9 à 20% entre 2008 et 2012".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,99 €
71,90 €
99,90 €
59,00 €
113,00 €
79,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public