Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Toutes les retransmissions télévisées du Mondial-2002 de football seront assurées comme prévu, a indiqué la Fédération internationale de football (FIFA) après le dépôt de bilan de la société KirchMédia du magnat allemand Leo Kirch, détentrice des droits. "Toutes les précautions nécessaires ont été prises au préalable afin de garantir la protection des droits de la Coupe du monde et des opérations liées à la diffusion de l'événement", souligne la FIFA en précisant que "cette restructuration effectuée par KirchMedia avec le soutien total de la FIFA garantie un fonctionnement continu et fluide pendant la Coupe du monde (31 mai-30 juin) et au-delà". KirchMedia, qui regroupe les activités les plus lucratives de l'empire Kirch (chaînes de télévision en clair, droits de films et droits sportifs) a été mis en dépôt de bilan lundi par un tribunal de Munich. Selon la FIFA, "la mise en oeuvre et la gestion opérationnelle des droits de diffusion de la Coupe du monde sont réunies au sein d'un groupe d'entreprises (...) chapeauté par KirchSport AG, dont le siège se trouve à Zoug (Suisse)". Les deux entités détentrices des droits, Kirch Media WM AG and Kirch Media WM GmbH, de même que Host Broadcast Services (HBS), sont désormais des filiales placées intégralement sous le contrôle de KirchSport AG (Suisse) et non plus de KirchMedia GmbH & Co. KGaA. "Toutes les entreprises sont financièrement saines et légalement indépendantes et seront en mesure de remplir toutes leurs obligations envers les diffuseurs malgré la mise en route de la procédure d'insolvabilité à l'encontre de la société-mère, KirchMedia GmbH & Co. KGaA à Munich", précise la FIFA en soulignant que "cette restructuration est absolument sans effet sur les droits contractuels qui ont été signés par KirchMedia avec les diffuseurs de la Coupe du monde de la FIFA". En terme de paiements, "KirchMedia GmbH & Co. KGaA a réglé, à la date prévue du 15 janvier 2002, toutes les sommes dues, s'élevant à 1,2 milliard de francs suisses (819 millions d'euros)" et "les 100 millions de francs suisses (68,3 millions d'euros) restant, devant être payés 20 jours après la fin de la Coupe du monde sont couverts par des garanties bancaires irrévocables", précise encore la FIFA.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public