Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

M6 adapte la série espagnole à succès "El Internado"

Avec "L'internat", une adaptation française de la série espagnole "El internado", la chaîne privée M6 espère engranger un aussi beau succès que sa consoeur ibérique Antenna 3, qui attire avec ce programme des millions de téléspectateurs depuis 2007. Les trois premiers épisodes de la série, qui en compte dix (52 minutes chacun), seront diffusés ce soir à partir de 20H40. L'objectif pour M6, qui souhaite devenir "de plus en plus généraliste", est d'attirer "toute la famille", selon Bibiane Godfroid, la directrice des programmes de la chaîne. En Espagne, où "El internado" est diffusé depuis 2007 en première partie de soirée, la série en est à sa cinquième saison sur Antenna 3. Elle a attiré la plus forte audience de la journée dès sa première diffusion, avec 4,6 millions de téléspectateurs et 25,8% de part de marché, selon la chaîne espagnole. La part de marché chez les 13-24 ans frôle les 50%. Attirée par ce succès, M6 a demandé début 2008 à Gaumont, absente du petit écran depuis plus d'une décennie, d'adapter la série au marché français. "Cela a nécessité un énorme travail de réécriture. Le public espagnol accepte plus facilement l'incohérent et le fantastique. Le public français est plus pragmatique", explique Jean-Benoît Gillig, producteur (Gaumont Léonis Production) de la série. Pour autant, la version française ne s'est pas complètement défaite de l'irrationnel, l'une des héroïnes étant extralucide. El internado et l'internat ont les mêmes ingrédients: thriller et mystère. Mais si "El internado" traite notamment de la "folie idéologique" en Espagne dans les années 1960-1970 avec une bonne dose de paranormal, "l'Internat" pose des questions plus universelles, sur la "folie scientifique". La version française est beaucoup plus courte et compte moins de personnages: 10 feuilletons de 52 minutes contre 14 feuilletons de 80 minutes pour "El internado" et 18 personnages, campés notamment par Valérie Kapriski, Rufus et Bernadette Laffont, contre 25. Sur M6, l'internat est "Le Valgrange", un château du XVIIème siècle situé au coeur d'une forêt dense et isolée. Il accueille les élèves des cours élémentaires jusqu'à la terminale. Victor Durier (Guillaume Cramoisan) et sa compagne Elsa Lendorff (Valérie Kapriski) sont arrivés à en faire un des modèles éducatifs privés de sa région. Ce château recèle de sombres secrets qui vont bouleverser la vie de ses occupants. Les personnages semblent tous dissimuler quelque chose, de Yann Delcroix (Kévin Antoine), adolescent particulièrement malveillant, à Thomas Fersac (Roby Schinasi), altruiste à l'extrême, en passant par Yasmine Boukraine (Lisa Masker), écorchée vive, ou Marie Perrier (Laure Marsac), évadée d'un hôpital psychiatrique.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public
 
Publicité