Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La chaîne i-TELE lance sa radio numérique à la demande, la première du genre

La chaîne d'information de la TNT gratuite i-TELE (groupe Canal+) a lancé officiellement sa radio numérique à la demande, présentée comme une première mondiale et principalement destinée aux 15-25 ans qui délaissent l'information à la télévision. "Cette radio représente la première pierre du développement de notre stratégie web qui accuse un lourd retard", a expliqué lors d'une conférence de presse Pierre Fraidenraich, directeur général d'i-TELE. Editée par le bouquet de radios numériques Goom, "i-TELE la radio" peut s'écouter sur internet et les supports mobiles. Elle n'est pas candidate pour l'instant à une fréquence pour la radio numérique terrestre, contrairement à LCI radio, lancée sur le web par TF1 en janvier 2009. Flashs d'informations réguliers, chroniques, météo, magazines...: "i-TELE la radio" diffuse les contenus de la chaîne mais qui ont été retravaillés pour le support radio, grâce à une rédaction d'une quinzaine de journalistes. Elle diffuse également des programmes qui lui sont propres, comme le "i-Radio show" présenté par Jean-Baptiste Boursier et Céline Bosquet. Cette radio peut s'écouter en flux mais aussi, et c'est une première, à la demande, avec de l'information sur mesure: l'auditeur a la possibilité de composer son propre programme en choisissant ses rendez-vous d'information dans l'ordre désiré. Aux informations peuvent s'ajouter une programmation musicale, elle aussi à la carte, issue du bouquet des web radios de Goom, par le biais d'un programmateur musical professionnel. Seul contenu imposé: la publicité, à raison de deux écrans par heure. La radio ainsi "customisée" peut ensuite s'exporter sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Avec un coût de grille de 2 millions d'euros (hors contenus de l'antenne télé), la radio, financée par la publicité via un partage de revenus avec Goom, vise l'équilibre d'ici trois ans, a précisé Emmanuel Jayr, directeur général de Goom Radio. La chaîne i-TELE, dont le coût de grille s'élève à plus de 30 millions d'euros, n'est pour sa part pas rentable et doit atteindre l'équilibre en 2012. Avec cette radio, elle espère "faire la promotion de l'antenne" mais surtout cibler les 15-25 ans qui "consomment de l'information mais pas forcément à la télévision", a fait valoir M. Fraidenraich. "Nous voulons conquérir ces auditeurs" susceptibles de devenir des téléspectateurs "dans un deuxième temps", a-t-il ajouté. Si i-TELE n'est pas intéressée par une fréquence sur la RNT par voie hertzienne, c'est parce que "cette population a déjà délaissé cette sphère", estime-t-on à Goom. i-TELE rassemble 27 millions de téléspectateurs en moyenne, avec une part d'audience de 0,5%, derrière sa concurrente BFMTV. Goom Radio, lancée en janvier 2008, édite 24 radios en France, 12 aux Etats-Unis, et revendique plus de 2,5 millions d'auditeurs en France.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public
 
Publicité