Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Différend entre BFMTV et Canal+: Canal+ sommé d'arrêter son opération

Le tribunal de commerce de Nanterre a sommé jeudi la société Canal+ de mettre fin à une opération visant à imposer à certains de ses abonnés de visionner de manière automatique la chaîne i-TELE (groupe Canal+) à l'écran lorsqu'ils l'allument. Cette décision en référé intervient après la plainte de la chaîne d'information en continu BFMTV, qui a accusé la société Canal+ de "manipulation de mesure d'audience" par cette opération, initiée fin octobre. Groupe Canal+ va faire appel de cette décision, estimant que "l'opération promotionnelle dénoncée avec tapage par BFMTV n'a causé à ce groupe aucun préjudice", selon un communiqué. Il avait reconnu début novembre mener "à titre expérimental" une "opération marketing" portant sur 1,8 million de foyers, visant à faire visionner sa chaîne d'information i-TELE dès que les téléspectateurs rallumaient leur téléviseur. Auparavant, les abonnés du groupe Canal+, lorsqu'ils rallumaient leur téléviseur, avaient à l'écran la chaîne qu'ils regardaient au moment d'éteindre le poste. Le tribunal ordonne à la société Canal+ Distribution, en charge du marketing au sein du groupe Canal+, "de mettre un terme au dispositif logique mis en place sur les décodeurs de l'offre CanalSat, provoquant l'allumage systématique desdits décodeurs directement sur la chaîne i-TELE, et rétablir le système précédent" dans les 24 heures. Une astreinte de 10.000 euros par heure de retard a été fixée. Un expert a en outre été nommé afin d'étudier l'impact de l'opération menée par Canal+ sur les audiences d'i-TELE. Il rendra un rapport d'ici trois mois. BFMTV a qualifié cette décision de "victoire pour les téléspectateurs qui ne se verront plus imposer une chaîne contre leur choix, conduisant à une captation artificielle de l'audience par I-TELE". "Les derniers chiffres de Médiamétrie attestent en effet que l'audience d'I-TELE sur CanalSat a augmenté de 162% (soit 1.300.000 téléspectateurs) entre la semaine 42 et la semaine 44 et sa part d'audience de 75% (pendant) la même période", a ajouté BFMTV.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
85,00 €
71,90 €
99,00 €
73,30 €
35,00 €
107,49 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public